Tandem Créatif : quand l’art ouvre les horizons

Tandem Créatif : quand l’art ouvre les horizons

Par : Claude Chapleau Champagne, avec la collaboration de Sandrine Le Tacon

 

« L’art, est ce qui rend la vie plus intéressante que l’art. » -Robert Filliou

 

Tandem créatif, c’est d’abord un projet d’art. Un projet qui unis des artistes et qui les amène à créer en duos pendant quelques mois. Pendant ces rencontres, le projet devient davantage qu’un projet d’art, il devient plus grand, plus large. Il déborde. Parce que l’art permet le débordement, et qu’Exeko s’en réjouit.

 

Le débordement se fait dans l’impalpable, mais on le sait que s’en est un. Parce qu’on se laisse surprendre, ou plutôt, séduire. En plus d’être l’objectif, l’art devient aussi le prétexte. Le prétexte d’une rencontre entre deux artistes, deux êtres humains, deux êtres pensants, deux êtres créant. Et finalement on est trois.

 

On est trois, parce qu’il y a une médiatrice. Une médiatrice qui observe ce qui se passe et ce qui ne se voit pas. C’est surtout à ça qu’elle s’intéresse : ce qui ne se voit pas, mais qui s’entend ou se ressent, parfois. La médiatrice, c’est une créatrice de liens, ou si le lien est déjà fait, ce qui arrive souvent, elle est présente pour le mettre en lumière, en évidence, le faire remarquer. Qu’on y réfléchisse, qu’on l’illustre ou le joue. Elle se fait souvent témoin du processus relationnel, parfois le réoriente ou l’encourage. Et comme ça, elle peut vous en parler, elle aussi, sous une autre perspective…

 

Comme tout projet d’art professionnel, les artistes sont d’abord soumis à un comité de sélection, qui permettra de voir le potentiel de certains artistes à travailler ensemble, à partir de leur curriculum vitae et leurs portfolios respectifs. Tenter de prévoir une étincelle, de déceler des atomes crochus, n’est pas toujours facile. Pourtant, parfois, on est devant l’évidence des couleurs, des formes, du senti et du sens. Et ça nous amène à choisir les tandems.

 

Une des particularités du projet, c’est d’unir, par la pratique,  un artiste professionnel et un artiste émergent. Il s’agit souvent du premier contrat professionnel de l’artiste émergent, parce que, ce n’est pas sans embûche qu’un artiste arrive à être reconnu par ses pairs. Ni par soi même, d’ailleurs. C’est un projet qui favorise la reconnaissance et encourage la professionnalisation des artistes étant stigmatisés comme ayant une Déficience Intellectuelle ou un TED, subissant le Déficit d’Inclusion qui l’accompagne. C’est aussi un projet de cocréation, qui encourage les artistes à sortir de leur zone de confort, pour adopter un changement de posture, voir les choses et la création sous un angle différent.

 

Créer avec la différence. Parce qu’elle est belle et infinie.

 

4 duos, 4 dynamiques

 

Marven Clerveau  et Danielle Domon: Autonomie, cohésion, fluidité.

 

IMG_2704.JPG

(C)Exeko

 

Médium : craie, acrylique

Ayant déjà travaillé ensemble, la complicité, le plaisir et le respect se faisait sentir dès la première rencontre. C’est par le jeu des tâches et couleurs qu’apparaîssent les corps avec la promesse d’une rencontre sur un carnet à croquis de stylisme ou un podium de défilé de mode.

 

Daniel Jodin et Lucila Guerrero : Compréhension, partage, inspiration.

 

IMG_2735.JPG

(C)Exeko

 

 

Médium : mixte

Daniel fait du théatre et de la peinture, Lucila  de la photo et de la peinture numérique. Leur rencontre, leurs échanges, la construction de leur univers bien singulier prend forme dans cette multidsciplinarité.

 

 

Guillaume Lapierre et SimonTalbott: Dénonciation, interprétation, perspective.

 

IMG_1636.jpg

(c)Exeko

Médium : acrylique.

De la perspective pour se rendre aux perspectives, ici, les artistes visent à mettre en image ce qu’ils voient, ce qu’ils ressentent par rapport à ce qu’ils regardent. Deux artistes issus de la même génération, celle des enfants de la télé, qui jouent sur certaines ironies contemporaines. L’intérêt pour les couleurs permettra de faire l’apprentissage de leur création, l’apprentissage des possibles.

 

 

 

Danielle Matte et Bismark Villacrés : Contemplation, apprentissage, échange.

 

(c)Exeko

 

Médium : argile, silicone, aquarelle, encre noire.

Ces artistes partagent une admiration mutuelle pour leur travail respectif. Elle, impressionnée par la technique et la précision de son partenaire. Lui, subjugué par la spontanéité et la liberté imaginaire dont fait preuve sa collègue. Ni l’un, ni l’autre, ne regarde les limites, car les visages ont d’innombrables facettes...

 

Suivez les artistes!

 

Le mois de février représente le médian des rencontres entre les artistes. La dynamique des duos s’explore et s’installe petit à petit. C’est toujours beau de les voir travailler à devenir, chacun, une unité de création. Pour la suite du projet, vous pouvez suivre la progression des artistes sur la page Facebook, le blog et le compte Flickr d’Exeko.

 

 

DEUX EXPOS

@ D’un œil Différent, Du 4 au 15 mars, les artistes de Tandem Créatif exposerons une parcelle de leur travail en cours. - Venez rencontrer les artistes au vernissage le 4 mars dès 16h, au 2050, rue Amherst,

 

@Articule, du 30 mai au 7 juin, l’exposition finale du projet Tandem Créatif , l’occasion d’ apprécier l’ensemble de leur travail et de rencontrer, d’échanger, peut-être même créer avec les artistes  .

 

exeko.org/tandem

La Direction générale adhère et porte les valeurs, la mission et la vision d’avenir de l’organisme avec un haut niveau de détermination, d’...

Sous la supervision de la direction générale, le mandat principal est d’assurer le développement, la planification, le déploiement et le suivi de...

Notre CA est composé de 13 administrateurs(trices) (composition actuelle disponible...

Cette question m’a été posée par une jeune dame à la Maison des amis. Ma première réponse, sans réfléchir et à froid, a été : oui, c’est...

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • «  I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost. »

    Participant @PACQ

  • « Why use paper when it is as beautiful as this? »

    One of the co-creator for Métissage Urbain

  • « I Have my own identity ! »

    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain

  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects

  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability.  »

    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal

  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists.  »

    Julie Laloire @AMDI

  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged. »

    Bulletin des YMCA

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • « ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community. »

    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future

  • « We are not higher, we are not lower, we are equal. »

    Simeoni, participant idAction Mobile

  • « Receving is good, but giving is better »

    Participant [email protected]

  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, [email protected] Bonneau

  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery »

    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle

  • «  I don't know everything, but while reading it, it always bring me one step closer »

    A participant, idAction Mobile

  • «  By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • «  ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • «  I was completely alone today, thanks for talking to me »

    Elie, participant @idAction Mobile

  • «  They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, [email protected] Bonneau

  • «  Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself. »

    André Frossard

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged.»
    Bulletin des YMCA
  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists. »
    Julie Laloire @AMDI
  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability. »
    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal
  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent!»
    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects
  • « I Have my own identity !»
    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain
  • « Why use paper when it is as beautiful as this?»
    One of the co-creator for Métissage Urbain
  • « I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost.»
    Participant @PACQ
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself.»
    André Frossard
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, [email protected] Bonneau
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, [email protected] Bonneau
  • « We are not higher, we are not lower, we are equal.»
    Simeoni, participant idAction Mobile
  • « I was completely alone today, thanks for talking to me»
    Elie, participant @idAction Mobile
  • « Receving is good, but giving is better»
    Participant [email protected]
  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery»
    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle
  • «  ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News
  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community.»
    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future
  • « ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News