Appel de candidature - Médiateurs et médiatrices Projets en communautés Premières Nations et Inuit

Appel de candidature - Médiateurs et médiatrices Projets en communautés Premières Nations et Inuit

L’ORGANISATION

Établi à Tiohtià:ke/Montréal/Mooniyang depuis 2006, Exeko est une organisation à but non lucratif dont  la mission est d’utiliser les arts et la réflexion au service d’une transformation sociale inclusive et émancipatrice. Notre approche reconnaît avant  tout le potentiel de chacun et chacune à réfléchir, analyser, agir, créer et être partie prenante de la société, quels que soient sa situation ou son parcours : nous présumons l’égalité des intelligences. Nous employons à la fois des approches  pratiques de médiation intellectuelle, sociale et culturelle, et des approches inspirées de l’innovation sociale,  comme moteurs de transformation sociale, afin d’agir positivement sur la société, individuellement et  collectivement.

Cette mission large est mise en œuvre par une variété de projets et programmes, parmi lesquels prennent une place significative  une série d’initiatives de mobilisation collective menées en collaboration avec plusieurs communautés des Premières Nations et communautés Inuit.

On recherche 3-4 personnes aux profils divers pouvant compléter notre équipe de médiation dans le cadre de ces collaborations à l’hiver 2023 ! 

 

QUI COMPOSE NOTRE ÉQUIPE DE MÉDIATION ?  

 

TYPES DE PROJETS

Les projets en communautés Premières Nations et Inuit d’Exeko s’organisent autour de plusieurs séjours durant l’année. La durée varie entre 1 à 4 semaines. Ces séjours permettent de créer, maintenir et soigner nos liens auprès des partenaires et des communautés avec lesquelles nous travaillons. De Nutashkuan à Montréal, en passant par le Nunavik ou l’Abitibi, des cycles d’ateliers sont facilités autant dans le cadre de nos programmes actifs depuis plus de 15 ans que de nouveaux projets collaboratifs. Voici quelques exemples d’activités réalisés via nos activités de médiation:

 

 

LES DIFFÉRENTS PROGRAMMES EN COLLABORATION AVEC LES PREMIÈRES NATIONS ET INUIT

 

  • Projets intensifs en communautés Premières Nations: soutien d’initiatives communautaires en lien avec les jeunes pour renforcer le développement de leur esprit critique, l’analyse sociale et favoriser leur participation citoyenne au cœur de  leur communauté.  Programmes axés sur le développement de soi et le renforcement de l'identité culturelle des jeunes. 
  • Projets intensifs en communautés Inuit (Nunavik): soutien de l'accomplissement socioprofessionnel des jeunes Nunavimmiut en ouvrant des espaces de collaboration et de développement du leadership.
  • Projets avec la communauté autochtone en milieu urbain: réaliser des projets/ateliers en collaboration avec des organisations partenaires dans le secteur.  Accompagner des jeunes autochtones venant visiter des établissements postsecondaires ou en échange interculturel avec d’autres groupes des jeunes allochtones. 

LE POSTE EN BREF

Les équipes de médiation qui partent dans ces séjours sont chargées, avec le soutien de la personne responsable de programme, de réaliser la mise en œuvre d’un projet à travers un cycle d’ateliers, incluant la préparation, la documentation, le suivi et  l’évaluation. La majorité de ces tâches est réalisée lors des séjours dans la communauté d’accueil. Une grande partie des projets se fait avec des jeunes âgées entre 16 et 35 ans, impliqué.e.s de différentes manières au sein des communautés. Les équipes déployées sont de 2 à 3 médiateurs ou médiatrices. 

 

PROFILS RECHERCHÉS

On accorde une importance essentielle aux postures éthiques et aux savoir-être, puisque la majorité de notre action se déroule en collectif. La capacité d’écoute, de présence, de respect, d’humilité et de compréhension des opportunités et des enjeux liés aux réalités diverses de vie en communauté PNI sont primordiales. Voici d’autres éléments pour compléter les profils que l’on recherche: 

*Les personnes autochtones possédant une combinaison de compétences, d'expériences de vie et d'intérêts pertinents seront fortement prises en compte*

 

Atouts:

La connaissance écrite et/ou orale d'une langue autochtone;

Expérience pertinente dans un contexte interculturel;

Compréhension fine des enjeux de décolonisation et un savoir-être facilitant la vie en collectivité. 

Pour les candidats non autochtones, connaissance des cultures et traditions autochtones et/ou expérience de travail avec des communautés et des individus autochtones.

 

PRINCIPALES TÂCHES ET RESPONSABILITÉS 

 

  • Préparer et faciliter des ateliers de médiation en solo ou en équipe destinés à des jeunes et adultes autochtones. Adapter des techniques d’animation et médiation et des contenus de réflexion en réponse aux spécificités des participant.e.s, du  contexte, des partenaires, tout en respectant les objectifs des projets.  
  • Collaborer avec les partenaires locaux dans l’analyse des besoins et des objectifs du séjour, la mise en place de projets, d'activités et d'événements spéciaux.
  • Participer au suivi des activités délivrées et projets (évaluation des ateliers,  présence aux rencontres de bilan, collecte de données pour les bilans et rapports,  relais d’informations vers les équipes des communications et des partenariats,  contribution aux communications (photos, articles de blog, accueil de  journalistes.) 
  • Participer au développement de notre approche (médiation intellectuelle), notamment par  une participation active à la communauté interne de médiation (réunions d’équipes, communications courantes, documentation des ateliers créés,  contribuer à la formation continue et collective du groupe par le partage des  connaissances et apprentissages.) et à d’éventuels travaux de recherche. 
  • Appuyer la coordination des projets (codesign des projets, planification des  horaires et équipes, relations partenaires, logistique, etc.) et à la relation avec les partenaires terrains. 
  • Au besoin et selon les profils, préparer et animer des formations professionnelles, conférences et autres activités visant à transférer l’expertise et les connaissances développées à Exeko.

 

CONDITIONS DE TRAVAIL 

DURÉE

Entrée en fonction fin janvier/ début février 2023, pour une période d’essai jusqu’en mai 2023.  Une formation de 2 jours en présentiel sera dispensée aux personnes retenues, suivie d'une formation pratique sur le terrain. La formation sera rémunérée intégralement. Statut de travailleur.euse autonome.

 

ENGAGEMENT ET TEMPS DE TRAVAIL

Les séjours intensifs varient dans l’année, mais une prévision semestrielle est prévue au printemps et à l’automne pour organiser les séjours subséquents.  Les projets en communauté des Premières Nations sont de 1 à 2 semaines et les projets au Nunavik varient de 2 à 4 semaines. Nous recherchons plusieurs types de disponibilité :  

  • Des personnes disponibles pour participer à des projets intensifs en dehors de Montréal pour des séjours de 1 à 4 semaines ; 
  • Prévoir 2 à 4 jours de transport pour chaque projet intensif;
  • Entre 2 et 3 projets intensifs sont prévues par semestre (possibilité d’en faire entre 4 et 6 par année);
  • Des personnes pouvant s’engager à moyen/long terme pour un temps partiel;
  • Des disponibilités plus ponctuelles pour les suivis, la préparation, les réunions d’équipe, contribuer au développement de la pratique et réaliser des projets spéciaux. 

 

RÉMUNÉRATION ET AVANTAGES SOCIAUX 

  • Le transport est payé par Exeko;
  • Montant forfaitaire entre 200$ et 350$ par jour, selon le niveau d'expertise et le type de projet;
  • Per diem hebdomadaire et frais de déplacement en sus.

Les taux horaires, per diem, primes d'éloignement et transport sont établies selon la politique de rémunération en vigueur. Statut évolutif, taux horaire pour le travail de préparation à 28,85$.   Programme d'aide aux employés disponible.

L'hébergement en communauté sera fourni par Exeko. En raison du peu de disponibilité du logement dans les communautés éloignées, les médiateurs.rices peuvent être amenés.es à partager leur espace de vie avec leurs collègues ou avec d'autres personnes travaillant/vivant dans la communauté. 

 

MILIEU DE TRAVAIL 

La préparation et le suivi des projets, les réunions, les formations et autres ont lieu dans les bureaux d'Exeko au 5445 avenue de Gaspé, bureau 405, Montréal (QC) H2T3B2. La plupart des projets sont réalisés dans les locaux des organismes  partenaires dans les différentes communautés autochtones et parfois dans l’espace public.

 

Exeko est une organisation qui encourage la culture de collaboration et de participation au sein de l’équipe. En tant qu’employeur, Exeko souscrit à des principes d’équité et promeut la diversité dans son équipe. Nous encourageons donc vivement les candidat.e.s issu.e.s de groupes en recherche d’équité à appliquer, incluant (mais non limité à) les personnes vivant avec des limitations fonctionnelles, autochtones (Premières Nations, Métis et Inuits), racisées, venant de groupes ethnoculturels minoritaires, des communautés LGBTQ2SI+, nouveaux et nouvelles arrivant.e.s au Canada. Nous encourageons les candidat.e.s à s’auto-identifier dans leur lettre de motivation s’ils et elles le souhaitent.

 

Envoyez CV, lettre de motivation en format pdf à [email protected] dès que possible, au plus tard le 8 janvier 2023 à minuit. Les candidatures sous d'autres formats (vidéo, email, etc.) sont également les bienvenues, à votre préférence. Elles seront traitées en ordre d’arrivée. Seules les candidat.e.s retenu.e.s seront convié.e.s pour entrevue. Les entrevues sont prévues pour le 12 et 13 janvier 2023.

 

TÉLÉCHARGER L'OFFRE EN PDF 

 

 

En ce mois national de l'histoire autochtone, Exeko souhaite contribuer à faire connaître l’histoire des...

On cherche un.e étudiant.e collégial en analyse de données et en gestion de l’information qui a le souci du détail, qui voudrait développer son...

Nous recherchons une personne afin d'offrir un soutien à la coordination de la gestion administrative et les membres de l’organisation....

Nous recherchons une personne afin d’assurer le développement, la planification, le déploiement et le suivi de nos projets de médiation et...

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • «  I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost. »

    Participant @PACQ

  • « Why use paper when it is as beautiful as this? »

    One of the co-creator for Métissage Urbain

  • « I Have my own identity ! »

    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain

  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects

  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability.  »

    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal

  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists.  »

    Julie Laloire @AMDI

  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged. »

    Bulletin des YMCA

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • « ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community. »

    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future

  • « We are not higher, we are not lower, we are equal. »

    Simeoni, participant idAction Mobile

  • « Receving is good, but giving is better »

    Participant idAction@Kanesatake

  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, idAction@Accueil Bonneau

  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery »

    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle

  • «  I don't know everything, but while reading it, it always bring me one step closer »

    A participant, idAction Mobile

  • «  By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • «  ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • «  I was completely alone today, thanks for talking to me »

    Elie, participant @idAction Mobile

  • «  They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, idAction@Accueil Bonneau

  • «  Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself. »

    André Frossard

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged.»
    Bulletin des YMCA
  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists. »
    Julie Laloire @AMDI
  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability. »
    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal
  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent!»
    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects
  • « I Have my own identity !»
    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain
  • « Why use paper when it is as beautiful as this?»
    One of the co-creator for Métissage Urbain
  • « I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost.»
    Participant @PACQ
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself.»
    André Frossard
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, idAction@Accueil Bonneau
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, idAction@Accueil Bonneau
  • « We are not higher, we are not lower, we are equal.»
    Simeoni, participant idAction Mobile
  • « I was completely alone today, thanks for talking to me»
    Elie, participant @idAction Mobile
  • « Receving is good, but giving is better»
    Participant idAction@Kanesatake
  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery»
    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle
  • «  ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News
  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community.»
    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future
  • « ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News