Le "plateau d'objets" des bénévoles

(c) Robin Beninca

Le "plateau d'objets" des bénévoles

Pour le moins que l'on puisse dire, notre communauté de bénévole est inspirée et inspirante. Dans un projet de storytelling commun, le goupe a exploré une technique de médiation intellectuelle, le brise glace ‘’plateau d’objet’’ : Un plateau contenant plusieurs objets hétéroclites et intrigants a été confectionné. Les participant.e.s sont invités à prendre un objet de leur choix qui illustre leur perception ou opinion sur l'enjeu ou le thème ou l'activité du jour. Ces objets servent ainsi de prétextes et d'amorce pour entrer dans un contexte de discussion et de réflexion.  

Choisissez un objet qui représente/symbolise pour vous l’inclusion sociale.

 

(c) Robin Beninca

Ficelle rouge en laine : J’ai choisi un bout de ficelle, je pense que ça représente l’inclusion sociale en permettant aux gens de faire des liens, créer des liens avec des ficelles.

(c) Robin Beninca

Gel douche :J’ai choisi le gel douche car je sais qu’en l'occurrence sur Saint-Laurent, y'a des bains qui sont publics pour ceux qui ne peuvent pas se permettre de prendre une douche parce qu’ils en ont pas et donc ça inclut beaucoup de gens parce qu'ils sont marginalisés et ils n’ont pas la possibilité de prendre soin de leur hygiène.

(c) Robin Beninca

Ours brun : j'ai choisi un ours brun, j’ai choisi ça parce qu’un ours c’est beau. C’est intéressant , ça permet aux gens de voir de belles choses et c’est un animal assez curieux, du coup, ça fait parler les gens, du coup, ça les rapproche, ca inclut les gens.

(c) Robin Beninca

Fleur : J’ai choisi la fleur parce qu’en fait pour moi l’inclusion sociale c’est d’aider les autres à faire fleurir leur force donc fleurir tous ensemble, puis créer un beau jardin fleuri, c’est très poétique.

(c) Robin Beninca

Photo : J’ai pris une photo, parce que je pense que l'inclusion, travailler à l’inclusion sociale c’est rendre aux gens un peu une dignité et la photo participe aussi à rendre la dignité et si elle est bien faite et si elle valorise les personnages, qui sont très beaux en plus donc je trouve que c’est une photo qui met bien en valeur , j’imagine, les participants d’exeko peut-être.

(c) Robin Beninca

Cadre : J’ai choisi un cadre c'est plus pour symboliser le fait que dans la société aujourd’hui y’a des personnes qui sont à l’extérieur du cadre et d’autres à l’intérieur et que l’idée de l’inclusion, c'est de ramener tout le monde à l'intérieur.

(c) Robin Beninca

Lunette marrante :  J’ai choisi des lunettes, parce que je bossais dans une association en France où on essayait de mieux vivre la diversité et on avait un petit exercice qui consistait à filmer les évènements dans notre vie où ça avait été un peu compliqué. Après, il fallait ajouter un élément magique qui fait que ça s'est résolver. Je me souviens d’un jeune homme qui avait utilisé des lunettes de cette forme là, mais qui étaient plus grosses et roses, mais c’était les mêmes petites moustaches comme ça, et qui symbolisait un génie qui pouvait exaucer des voeux pour que ca aille mieux dans la vie.

(c) Robin Beninca

Pinceau : J’ai choisi un pinceau, c’est un outils de médiation artistique, c’est une manière d’exprimer, de s’exprimer, d’exprimer ses émotions et puis aussi c’est pour partager avec les autres ce qu’on peut exprimer par la peinture.

(c) Robin Beninca
(c) Robin Beninca

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Balle rebondissante double face : J’ai choisi une balle rebondissante avec deux visages, un visage heureux et un autre triste. Je trouve que c’est un peu comme la vie, c'est-à-dire que quand on la lance ça rebondit, c’est plein de rebondissements. Il y a  des hauts et des bas, des moments heureux, d’autres moins. Je pense qu’on a tous le droit d’avoir plus de côtés heureux que de côtés malheureux et on n’a pas tous la même chance face à ça, on devrait tous s’entraider pour faire rebondir la balle dans le sens où l’on veut pour être heureux et avoir un petit sourire.

 

(c) Robin Beninca

Batterie : J’ai choisi une batterie  parce qu’il y a un point positif et un point négatif. Ce qui m'intéresse c'est que le négatif et puis le positif font que c'est une énergie. Sur le plan social, souvent la première perception qu'on a c'est du négatif, mais maudit qu’on est capable de fabriquer autre chose que du négatif ! Pour moi c'est une métaphore, ça charge aussi une batterie, ça se décharge, comme nous autres.

(c) Robin Beninca

Crayon : J’ai pris un crayon. Un crayon ça peut permettre à des gens d’écrire, ça peut permettre de dessiner, ça peut faire pleins de choses. C’est l’un des médiums pour des personnes qui n’ont pas accès a la parole, un médium pour des personnes qui n’ont pas accès à l’écriture. C’est à la portée de presque tout le monde.

(c) Robin Beninca

Rubans multicolores : Pleins de rubans de différentes tailles et de couleurs rattachées ensemble. Ca me fait penser à l’inclusion sociale, on fait tous partie d’une même société, tous les membres ont le droit d'y particper pleinement, activement, peut importe les différences.

(c) Robin Beninca

Album de musique : Ça symbolise la musique. Je pense que c’est une langue universelle. Personnellement c'est comme cela que j’ai appris l’anglais, première langue autre que la mienne. Ça m’a permis de savoir beaucoup de choses, la musique partout au monde il y a des types de musique différente. C’est une façon d’unir tout le monde.

(c) Robin Beninca

Chaussure : L’inclusion pour moi, c’est marcher ensemble. C’est avancer, c’est emboîter le pas ensemble, peut importe ou l’on se prend dans toutes les émotions, positives ou négatives. Emboîter le pas, on s’prend la route avec des carrefours et voilà !

Cela fait plus d’un mois que j’ai intégré l’équipe d’Exeko à titre d’agente de recherche et déjà, je m’y sens un peu comme chez moi. L’équipe de...

Les camps de Leadership sont des intensifs de six jours durant lesquels entre 30 et 40 jeunes se réunissent pour une panoplie d’activités sur le...

Edgard, c’est un petit garçon qui se déguise tous les jours, c’est vraiment un petit garçon pas comme les autres, plein de surprises, tout un...

Tu n’as pas peur d’embarquer avec une organisation toujours en mouvement prête à te dessiner une place sur mesure? L’idée de t’investir aux...

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • «  I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost. »

    Participant @PACQ

  • « Why use paper when it is as beautiful as this? »

    One of the co-creator for Métissage Urbain

  • « I Have my own identity ! »

    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain

  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects

  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability.  »

    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal

  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists.  »

    Julie Laloire @AMDI

  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged. »

    Bulletin des YMCA

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • « ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community. »

    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future

  • « We are not higher, we are not lower, we are equal. »

    Simeoni, participant idAction Mobile

  • « Receving is good, but giving is better »

    Participant [email protected]

  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, [email protected] Bonneau

  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery »

    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle

  • «  I don't know everything, but while reading it, it always bring me one step closer »

    A participant, idAction Mobile

  • «  By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • «  ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • «  I was completely alone today, thanks for talking to me »

    Elie, participant @idAction Mobile

  • «  They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, [email protected] Bonneau

  • «  Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself. »

    André Frossard

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged.»
    Bulletin des YMCA
  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists. »
    Julie Laloire @AMDI
  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability. »
    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal
  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent!»
    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects
  • « I Have my own identity !»
    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain
  • « Why use paper when it is as beautiful as this?»
    One of the co-creator for Métissage Urbain
  • « I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost.»
    Participant @PACQ
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself.»
    André Frossard
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, [email protected] Bonneau
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, [email protected] Bonneau
  • « We are not higher, we are not lower, we are equal.»
    Simeoni, participant idAction Mobile
  • « I was completely alone today, thanks for talking to me»
    Elie, participant @idAction Mobile
  • « Receving is good, but giving is better»
    Participant [email protected]
  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery»
    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle
  • «  ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News
  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community.»
    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future
  • « ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News