Dinah et Tonia, nouvelles administratrices au CA

Jason Paré pour Exeko

Dinah et Tonia, nouvelles administratrices au CA

[For ENGLISH, click here]

 

C'est avec grand plaisir que nous accueillons deux nouvelles administratrices au Conseil d’Administration d’Exeko :

  • Dinah Morency, Direction de l'expertise et du recouvrement international, Revenu Québec
  • Tonia Di Guglielmo, Directrice Générale, APSAM, Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur "Affaires municipales"

Elles sauront apporter à l’organisation de nouvelles perspectives, leur ancrage dans leurs milieux et des éclairages situés à la rencontre de la multiplicité de leurs expériences respectives. Leur expertise en finance vient aussi compléter notre comité d'audit. Au nom de toute l’équipe et des membres actuel.le.s du CA, nous leur souhaitons la bienvenue.

Dinah et Tonia se joignent aux membres actuel.le.s du CA : Antoine Roy-Larouche, Danielle Poulin, François-Xavier Michaux, Jeanne-Marie Rugira, Lourdes Rodriguez del Barrio, Maitée Labrecques Saganash, Mélanie Valcin, Nadia Duguay, Ricardo Lamour, Sara Lyons, Yann Allard-Tremblay.

Nous profitons de l’occasion pour remercier tou.te.s ceux et celles qui nous ont adressé.es leurs intérêts et candidatures ces derniers mois, lors du processus d’appel à candidatures.

 

   Dinah Morency

Dinah est cadre au sein de la fonction publique québécoise. Bachelière en sciences comptables, elle devient gestionnaire en 2018. Intéressée par l’éthique organisationnelle, elle s’implique au sein de son organisation afin de contribuer aux réflexions collectives pouvant mener à de meilleures pratiques. Au travers de son cheminement professionnel et académique, elle trouve important de s’engager dans son milieu auprès de causes qui lui tiennent à cœur. Elle est l’une des trente ambassadrices et ambassadeurs de la cohorte 2021 du Groupe des Trente, une initiative de Concertation Montréal visant à mettre en valeur des modèles de réussite et à inspirer les membres de communautés ethnoculturelles à s’intéresser aux enjeux de gouvernance et à siéger au sein de conseils d’administration.

D'origine haïtienne, Dinah Morency s'intéresse également de près aux enjeux liés à la diversité ainsi qu'à l'expérience des communautés qui ne sont pas souvent entendues. Marquée par son expérience auprès du Bureau de consultation jeunesse, un organisme qui dessert la communauté et dont elle a bénéficié plus jeune, elle s’implique pendant dix ans au sein du conseil d’administration, dont deux ans à titre de présidente. Au printemps 2021, elle intègre les conseils d’administration de l’Alliance des cadres de l’État et du Centre communautaire juridique de Montréal.

 

 

Tonia Di Guglielmo

"Mes enfants m’inspirent à continuellement apprendre, à me questionner, à accepter ma vulnérabilité et à contribuer activement à faire cheminer la pensée collective. À cause d’eux, je suis persuadée que je suis une personne plus courageuse et confiante que la différence, de tout ordre, est une force. Ainsi, je suis inspirée par la possibilité de m’impliquer au sein d’Exeko, une organisation pour qui l’inclusion est au cœur de ses valeurs et, cohéremment, ses actions.

J’occupe la fonction de directrice générale de l’Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, secteur « affaires municipales » (APSAM). L’APSAM a pour mission de faciliter la prise en charge de la prévention par le milieu, de développer et de promouvoir les moyens nécessaires pour protéger la santé, la sécurité et l’intégrité physique du personnel des organismes municipaux du Québec. De plus, j’ai eu l’occasion de travailler pendant plus de 15 ans à concevoir des budgets, proposer des orientations, développer des encadrements, négocier des contrats et fournir des explications aux décideurs politiques et administratifs en tant que gestionnaire au sein du Centre de services scolaires de Montréal (CSSDM). Depuis plus de dix ans, j'ai eu l’opportunité de développer des habiletés en élaboration et en mise en œuvre de plans d’action stratégiques, de programmes de performance, de gestion des ressources humaines, de planification-prévision financière, de contrôle financier et de gestion de la masse salariale.

Enfin, je suis stimulée par la possibilité d’apprendre. En fait, je suis étudiante au DESS en SST à l’université Laval. Je suis également titulaire d’un MBA, d’un DESS en gestion et d’un baccalauréat en sciences avec une spécialisation en psychologie."

 

Plus d'infos sur nos administrateur.rice.s ? Les biographies du CA sont disponibles en PDF.

 

[ENGLISH] Thanks to Etienne Mendoza for the French to English translation.

 

Dinah and Tonia, new administrators to the board of directors

It’s with great pleasure that we are welcoming two new administrators to the board of directors of Exeko :

  • Dinah Morency, Expertise and international recovery management, Revenu Québec
  • Tonia Di Guglielmo, Executive Director, APSAM, Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, "Affaires municipales" area 

They will know how to bring to the organization new perspectives, their presence in their environments and clarifications positioned at the meeting of the plurality of their respective experiences. Their financial expertise also complements our audit committee. On the behalf of the entire team and the current members of the board of directors, we are wishing them welcome.

Dinah and Tonia are joining the current members of the board of directors: Antoine Roy-Larouche, Danielle Poulin, François-Xavier Michaux, Jeanne-Marie Rugira, Lourdes Rodriguez del Barrio, Maitée Labrecques Saganash, Mélanie Valcin, Nadia Duguay, Ricardo Lamour, Sara Lyons, Yann Allard-Tremblay.

We are taking this opportunity to thank everyone who gave us their attention and their applications these last months, during the call for applications process.

Dinah Morency

Dinah is an executive in the Quebec public service. Bachelor in accounting sciences, she becomes manager in 2018. Interested in organizational ethics, she involves herself in the organization in order to contribute to collective thinking that could lead to better practices. Through her professional and academic pathway, she thinks it’s important to commit to causes that are dear to her. She is one of the thirty ambassadors of the 2021 cohort Groupe des Trente, an initiative from Concertation Montréal seeking to highlight successful role models and to inspire ethnocultural communities’ members to be interested in governance issues and to siege among the boards of direction.

Of Haitian origin, Dinah Morency has also taken a close interest in diversity issues as well as the experience of communities who aren’t often heard. Shaped by her experience with the Bureau de consultation jeunesse, an organization serving the community and that she benefited from when she was younger, she is involved in the board of directors for ten years, including two years as a president. In the spring 2021, she joined the boards of directors of the Alliance des cadres de l’État and the Centre communautaire juridique de Montréal.

 

 

 

Tonia Di Guglielmo

"My children inspire me to continue learning, to question myself, to accept my vulnerability and to contribute actively at pushing forward collective thinking. Because of them, I am persuaded that I am a braver and a more confident person; that difference, of all kinds, is strength. Thus, I am inspired by the opportunity of getting involved in Exeko, an organization for who inclusion is at the heart of its values and, coherently, its actions.

I am holding the position of executive director for the Association paritaire pour la santé et la sécurité du travail, "Affaires municipales" area (APSAM). The APSAM’s mission is to make managing the prevention in the workplace easier, to develop and to promote the necessary methods to protect the health, the security and the physical integrity of the municipal bodies of Quebec. Furthermore, I had the opportunity to work for more than 15 years at developing budgets, providing guidance, developing supervisions, negotiating contracts and providing explanations to the administrative and political decision makers as a manager in the Centre de services scolaires de Montréal (CSSDM). For more than ten years, I had the opportunity to develop skills in the development and in the implementation of strategic action plans, performance programs, management of human resources, financial planning/forecasting, financial monitoring and payroll management.

Finally, I am stimulated by the opportunity of learning. In fact, I am a student at SSHGD in SST at Université Laval. I also have a MBA, a SSHGD in management and a bachelor’s degree in sciences majoring in psychology.”

 

Want more information? The biographies of the board of directors are available in PDF format (in French).  

 

C'est avec grand plaisir que nous accueillons deux nouvelles administratrices au Conseil d’Administration d’Exeko : Dinah et Tonia.

La Direction générale adhère et porte les valeurs, la mission et la vision d’avenir de l’organisme avec un haut niveau de détermination, d’...

Sous la supervision de la direction générale, le mandat principal est d’assurer le développement, la planification, le déploiement et le suivi de...

Notre CA est composé de 13 administrateurs(trices) (composition actuelle disponible...

  • « Je ne suis que la courroie de transmission, je ne fais que retranscrire ce que les gens m'ont donné dans la rue. »

    Stéphane Dionne, artiste co-créateur pour métissage urbain

  • « Faire confiance et donner aux jeunes autochtones marginalisés le pouvoir de se faire comprendre et entendre…  »

    Nadia Duguay, directrice du projet

  • « On y apprend, entre autres que même si nous ne sommes qu'une infinitésimale partie de la planète, nous ne sommes pas insignifiants, on peut faire quelque chose, on peut comprendre quel peut y être notre rôle. »

    Participant en milieu carcéral

  • « Les discussions sur les sujets amenés durant les ateliers sont positives et intéressantes, l’animateur réussit à ouvrir des débats, à allumer les esprits sur des sujets importants. »

    Johanne Cooper, directrice générale, La Maison Tangente

  • « Les ateliers idAction m'ont permis de me voir autrement de celle que j'aurais du être. Et je vais le devenir.  »

    Sophie Poucachiche, participante

  • « Tel un arbre, à chaque fois que quelqu'un apprend et transmet quelque chose, y en a un autre en arrière qui va grandir »

    Jimmy, participant

  • « On a besoin de tout le monde; si on a juste des ingénieurs et des architectes, on va manger quoi? Des plans et des schémas?" »

    Tony, participant idAction

  • « Y'en a qui ont la soif du pouvoir, ben moi c'est la soif du savoir »

    Jo, participant idAction

  • « C'est un excellent programme qui permet aux enfants de connaître leurs traditions et d'accroître leurs interactions avec les aînés dans la communauté. »

    Erika Eagle, Assistante en développement social, Grandir Ensemble Waswanipi

  • « Notre objectif : Tisser des liens solides avec les communautés, travailler main dans la main, apporter notre pierre à l'édifice, et transmettre le plus que nous pouvons, en espérant que, dans l'avenir, notre programme n'ait plus sa raison d'être. »

    François-Xavier Michaux, directeur du programme

  • « On a appris à affronter nos peurs. »

    Cynthia, participante Trickster

  • « La formule ; des ateliers quasi « intensifs », pour arriver à un résultat concret en seulement 2 semaines. Une réussite dont les élèves se rappelleront toute leur vie! »

    Marie-Ève Gagnon, professeure d’Art, à propos de Trickster

  • « Collaborer avec l’équipe de Exeko a clairement amélioré la portée de nos projets. Par leur vision de la mixité et de la médiation culturelle, Exeko s’est démarqué dans leur façon de faire valoir l’intégration des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. »

    Nadia Bastien, directrice générale AMDI

  • « Ça fait longtemps que j’ai pas été dans un évènement qui m’ai apporté autant de bonheur. »

    Un visiteur, D'un oeil différent 2013

  • « Quelle belle exposition ! Ça nous a fait rêver un peu ! J’ai appris que y’a beaucoup de personnes qui peuvent faire des œuvres magnifiques, différentes, ça nous a fait rêver »

    Un visiteur, D'un oeil différent 2013

  • « Comment te sens tu quand tu vois ta toile accrochée à un mur? Bien en dedans, c'est le fun »

    Dan, exposant à D'un oeil différent 2013

  • « Pourquoi t'aime ça peindre? J'aime ça Parce que personne peut m'enlever ça dans la tête. »

    Diane, exposante à D'un oeil différent 2013

  • « Son but? Développer le raisonnement, la pensée critique, la logique, et augmenter la participation citoyenne de ces groupes marginalisés. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir

  • « Les gens ne pensent pas à me donner des livres alors que j'aime tellement lire! »

    Elie, participante

  • « Je m'aperçois qu'il y a beaucoup de personnes qui travaillent à faire changer les choses et les attitudes, cela me donne un peu plus confiance dans l'avenir. »

    Participant en milieu carcéral

  • « Cet espace de savoir, nourrissant l’esprit et la créativité, ainsi que l’ouverture qu’offre idAction sont tout à votre honneur. »

    Louise Chabot, Présidente CSQ

  • « J'ai appris que 80% des richesses de la planète sont détenues et gaspillées par 20% de celles-ci, [...] qu'un rire est universel et qu'il met un baume sur les souffrances de quiconque, [...] qu'il y a des gens qui souffrent et que je peux à ma manière les aider. »

    Participant en milieu carcéral

  • « La caravane d’Exeko, qui distribue des livres, des cahiers et des crayons aux itinérants de Montréal, et plus particulièrement aux itinérants autochtones, sillonne les rues de Montréal, pour faire jaillir la participation culturelle de ces exclus de la société. Avec des résultats franchement étonnants. »

    Caroline Monpetit, Journaliste, Le Devoir

  • « Vous donnez le goût aux gens d'avoir des idées... »

    Participant, idAction Mobile

  • «  Pourquoi ne restez-vous pas ici pour toujours ? »

    Nathaniel, participant, Trickster

  • « Depuis que vous êtes là, les jeunes rient, et il y en a même qu’on n'avais jamais vu sourire qui sourient maintenant. »

    Directrice d'une école partenaire

  • « Es-tu un artiste? -Oui - Pourquoi? - Parce que j'aime »

    Gilles Grégoire, artiste, en réponse à notre médiatrice

  • « On a notre style, notre marque de commerce. On fait les choses différemment des autres. »

    Guillaume Lapierre, artiste exposant à D'un oeil différent 2013

  • « J’ai dessiné en t’écoutant, comme écouté de la musique. J’ai adoré. Je suis passée par beaucoup de stades, comme ton histoire. »

    Soufia Bensaïd à Edon Descollines, duo d'artistes Tandem Créatif 2013

  • « Exeko met en place des solutions créatives à différentes problématiques, donne une voix aux sans voix et de l'espoir aux plus démunis. »

    Bulletin des YMCA

  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses

  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil ! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses

  • « L'art a l'avantage de permettre [de] parler [de déficience intellectuelle] en termes de capacité plutôt que de limitation. »

    Delphine Ragon, Directrice des programmes communautaires aux Compagnons de Montréal

  • « On voit [...]depuis quelques années plus de productions de grande qualité avec des personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont des artistes à part entière. »

    Julie Laloire, Agente de sensibilisation à l'AMDI

  • « C'était un moment inoubliable : je suis tellement reconnaissant... »

    Larry, participant

  • « Merci de parler avec moi! Aujourd'hui je me sentais complètement seule, personne ne me parlait. »

    Eva, participante

  • « Nous sommes vraiment heureux de conjuguer nos actions à celles d'Exeko; nous avons ainsi l'assurance que la jeunesse autochtone en bénéficiera de façon significative.»
    Marie-Josée Coutu, Présidente de la Fondation Marcelle et Jean Coutu
  • « J'ai toujours été imprégnée du désir de justice sociale et je croyais ne pas avoir de préjugés...mais je dois dire que mon expérience chez Exeko a transformé ma vision des personnes en marge.»
    Muriel Kearney, bénévole depuis septembre 2015
  • « Je ne suis que la courroie de transmission, je ne fais que retranscrire ce que les gens m'ont donné dans la rue.»
    Stéphane Dionne, artiste co-créateur pour métissage urbain
  • « I don't know everything, but while reading it, it always bring me one step closer»
    A participant, idAction Mobile
  • « Pourquoi t'aime ça peindre? J'aime ça Parce que personne peut m'enlever ça dans la tête.»
    Diane, exposante à D'un oeil différent 2013
  • « Comment te sens tu quand tu vois ta toile accrochée à un mur? Bien en dedans, c'est le fun»
    Dan, exposant à D'un oeil différent 2013
  • « Quelle belle exposition ! Ça nous a fait rêver un peu ! J’ai appris que y’a beaucoup de personnes qui peuvent faire des œuvres magnifiques, différentes, ça nous a fait rêver»
    Un visiteur, D'un oeil différent 2013
  • « Ça fait longtemps que j’ai pas été dans un évènement qui m’ai apporté autant de bonheur.»
    Un visiteur, D'un oeil différent 2013
  • « Collaborer avec l’équipe de Exeko a clairement amélioré la portée de nos projets. Par leur vision de la mixité et de la médiation culturelle, Exeko s’est démarqué dans leur façon de faire valoir l’intégration des personnes vivant avec une déficience intellectuelle.»
    Nadia Bastien, directrice générale AMDI
  • « La formule ; des ateliers quasi « intensifs », pour arriver à un résultat concret en seulement 2 semaines. Une réussite dont les élèves se rappelleront toute leur vie!»
    Marie-Ève Gagnon, professeure d’Art, à propos de Trickster
  • « On a appris à affronter nos peurs.»
    Cynthia, participante Trickster
  • « Notre objectif : Tisser des liens solides avec les communautés, travailler main dans la main, apporter notre pierre à l'édifice, et transmettre le plus que nous pouvons, en espérant que, dans l'avenir, notre programme n'ait plus sa raison d'être.»
    François-Xavier Michaux, directeur du programme
  • « C'est un excellent programme qui permet aux enfants de connaître leurs traditions et d'accroître leurs interactions avec les aînés dans la communauté.»
    Erika Eagle, Assistante en développement social, Grandir Ensemble Waswanipi
  • « Y'en a qui ont la soif du pouvoir, ben moi c'est la soif du savoir»
    Jo, participant idAction
  • « On a besoin de tout le monde; si on a juste des ingénieurs et des architectes, on va manger quoi? Des plans et des schémas?"»
    Tony, participant idAction
  • « Tel un arbre, à chaque fois que quelqu'un apprend et transmet quelque chose, y en a un autre en arrière qui va grandir»
    Jimmy, participant
  • « Les ateliers idAction m'ont permis de me voir autrement de celle que j'aurais du être. Et je vais le devenir. »
    Sophie Poucachiche, participante
  • « Les discussions sur les sujets amenés durant les ateliers sont positives et intéressantes, l’animateur réussit à ouvrir des débats, à allumer les esprits sur des sujets importants.»
    Johanne Cooper, directrice générale, La Maison Tangente
  • « On y apprend, entre autres que même si nous ne sommes qu'une infinitésimale partie de la planète, nous ne sommes pas insignifiants, on peut faire quelque chose, on peut comprendre quel peut y être notre rôle.»
    Participant en milieu carcéral
  • « Faire confiance et donner aux jeunes autochtones marginalisés le pouvoir de se faire comprendre et entendre… »
    Nadia Duguay, directrice du projet
  • « Son but? Développer le raisonnement, la pensée critique, la logique, et augmenter la participation citoyenne de ces groupes marginalisés.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir
  • « Les gens ne pensent pas à me donner des livres alors que j'aime tellement lire!»
    Elie, participante
  • « Merci de parler avec moi! Aujourd'hui je me sentais complètement seule, personne ne me parlait.»
    Eva, participante
  • « C'était un moment inoubliable : je suis tellement reconnaissant...»
    Larry, participant
  • « On voit [...]depuis quelques années plus de productions de grande qualité avec des personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont des artistes à part entière.»
    Julie Laloire, Agente de sensibilisation à l'AMDI
  • « L'art a l'avantage de permettre [de] parler [de déficience intellectuelle] en termes de capacité plutôt que de limitation.»
    Delphine Ragon, Directrice des programmes communautaires aux Compagnons de Montréal
  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil !»
    Hélène-Elise Blais, les Muses
  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil!»
    Hélène-Elise Blais, les Muses
  • « Exeko met en place des solutions créatives à différentes problématiques, donne une voix aux sans voix et de l'espoir aux plus démunis.»
    Bulletin des YMCA
  • « J’ai dessiné en t’écoutant, comme écouté de la musique. J’ai adoré. Je suis passée par beaucoup de stades, comme ton histoire.»
    Soufia Bensaïd à Edon Descollines, duo d'artistes Tandem Créatif 2013
  • « On a notre style, notre marque de commerce. On fait les choses différemment des autres.»
    Guillaume Lapierre, artiste exposant à D'un oeil différent 2013
  • « Es-tu un artiste? -Oui - Pourquoi? - Parce que j'aime»
    Gilles Grégoire, artiste, en réponse à notre médiatrice
  • « Depuis que vous êtes là, les jeunes rient, et il y en a même qu’on n'avais jamais vu sourire qui sourient maintenant.»
    Directrice d'une école partenaire
  • « Pourquoi ne restez-vous pas ici pour toujours ?»
    Nathaniel, participant, Trickster
  • « Vous donnez le goût aux gens d'avoir des idées...»
    Participant, idAction Mobile
  • « La caravane d’Exeko, qui distribue des livres, des cahiers et des crayons aux itinérants de Montréal, et plus particulièrement aux itinérants autochtones, sillonne les rues de Montréal, pour faire jaillir la participation culturelle de ces exclus de la société. Avec des résultats franchement étonnants.»
    Caroline Monpetit, Journaliste, Le Devoir
  • « J'ai appris que 80% des richesses de la planète sont détenues et gaspillées par 20% de celles-ci, [...] qu'un rire est universel et qu'il met un baume sur les souffrances de quiconque, [...] qu'il y a des gens qui souffrent et que je peux à ma manière les aider.»
    Participant en milieu carcéral
  • « Cet espace de savoir, nourrissant l’esprit et la créativité, ainsi que l’ouverture qu’offre idAction sont tout à votre honneur.»
    Louise Chabot, Présidente CSQ
  • « Je m'aperçois qu'il y a beaucoup de personnes qui travaillent à faire changer les choses et les attitudes, cela me donne un peu plus confiance dans l'avenir.»
    Participant en milieu carcéral