Colloque Médiation Intellectuelle 2016

QUELQUES ÉMANCIPATIONS :
REGARDS CROISÉS SUR LA MÉDIATION INTELLECTUELLE ET DES PRATIQUES DE TRANSFORMATIONS SOCIALES

 Avec le soutien de la Fondation de la Famille J. W. McConnell,
de la Commission canadienne pour l'UNESCO et
de la Fondation Lucie et André Chagnon

Les 18,19 et 20 octobre 2016, à l'UQAM (Montréal)

Nous croyons que cette initiative est innovatrice dans son approche interdisciplinaire et qu'elle correspond aux objectifs de la Comission canadienne pour l'UNESCO puisqu'elle permettra l'engagement du citoyen, le développement de l'esprit critique, le leadership de la jeunesse et des adultes, notamment des communautés autochtones, et l'inclusion par l'innovation en culture et éducation. 

- Commission canadienne pour l’UNESCO

PRÉSENTATION

Face à nos sociétés complexes apparaît un ensemble de pratiques liées à la production et à la diffusion de connaissances, au débat et à la délibération sur les normes, à la création et à la prise de décision collective (en recherche, éducation, animation, mobilisation de connaissances, co-design, etc.). Reconnaissant à tous et à toutes la capacité d’être acteurs et actrices des transformations appelées par une exigence de justice, ces démarches agissent comme des formes de résistance incontournables. Parmi ces pratiques reconnues et éprouvées, une attention particulière sera portée à la médiation intellectuelle, initiée par Exeko, afin d’en découvrir les traits spécifiques et de l’inscrire explicitement dans le riche panorama des pratiques de transformation sociale en matière d’éducation, de mobilisation de connaissances et de production de savoirs.

Développée et expérimentée depuis 10 ans à travers nos programmes, la médiation intellectuelle se positionne comme une pratique philosophique et pédagogique qui consiste à créer des situations égalitaires de réflexion collective et de partage de connaissances, là où les conditions peuvent en inhiber l’exercice. Par la rencontre entre les arts et la philosophie, les individus sont invités à résister aux dogmatismes, à la propagande, aux discriminations, à dépasser les mécanismes des préjugés et à se poser en tant qu’acteurs et actrices du changement.

Pour en savoir plus sur cette approche, consultez les travaux et publications du CRMI (Comité de recherche en médiation intellectuelle).

COMITÉ DE DIRECTION ET SCIENTIFIQUE

Le comité d'organisation qui coordonne l'école de printemps 2016 regroupe une équipe pluridisciplinaire :

Nadia Duguay, Co-directrice - Cofondatrice, Exeko
Serge Robert, Co-directeur - Professeur au Département de Philosophie, UQAM
Ève Lamoureux, Co-directrice - Professeure au Département d'Histoire de l'Art, UQAM
Magali Uhl, Directrice du CÉLAT à l'UQAM - Professeure au département de sociologie, UQAM
Maxime Goulet-Langlois, Chargé de recherche et transfert, Exeko
Agnès Lorgueilleux, chargée de développement et d'innovation, Exeko
Josée-Anne Riverin, Agente de développement - Service aux collectivités, UQAM

AVEC LA CONTRIBUTION DE:

​Yann Allard-Tremblay​, chargé de cours, département de Philosophie, UQAM
William-J. Beauchemin, chargé de laboratoires en innovation social - Chercheur-praticien et membre du comité de recherche en médiation intellectuelle (CRMI), Exeko
Daniel Blémur, médiateur, chercheur-praticien et membre du comité de recherche en médiation intellectuelle (CRMI), Exeko
Anne Brel-Cloutier, chercheure associée au Laboratoire d'analyse cognitive, UQAM
Chloé Barrette-Bennington, agente de projet, Exeko
Adrien Courtecuisse, agent aux communications, Exeko

PROGRAMMATION

Ce colloque sera l’occasion de rassembler quelques acteurs et actrices en provenance de divers champs afin d’examiner les tenants et aboutissants de ces énoncés et de ce qu’ils énoncent, à savoir la possibilité et le devoir de l’émancipation intellectuelle et approfondir les rapports que cette dernière entretient avec l’ensemble du spectre des formes d’émancipation plus connues.

Trois axes de problématisation serviront de fils conducteurs aux échanges et réflexions :

PROGRAMMATION DÉFINITIVE

Vous pouvez consulter le programme simplifiée ici

Abonnez-vous à notre bulletin pour rester informé !

LES CONFÉRENCIER.E.S

  • Yves-Marie Abraham, Professeur agrégé au Département de management, HEC Montréal
  • Christophe Abrassart, Professeur à l’école de design de l’Université de Montréal
  • Isabelle Anguita, Médiatrice, Exeko
  • Sophie Boyer, Volontaire internationale d’ATD Quart Monde et responsable de la recherche participative avec les personnes en situation de pauvreté.
  • Anouk Bélanger, Professeure au département de communication sociale et publique de l’UQAM, Directrice de l’Unité de programme en Action et recherche culturelles 
  • Anne Brel-Cloutier, Étudiante au doctorat en philosophie UQAM, affiliée au LANCI
  • Pierre Chaput, Membre et militant d'ATD Quart Monde
  • Lyse Cloutier, Table régionale des centres de femmes de Montréal métropolitain/Laval
  • Dorothée De Collasson, Chargée de projet, Ville Inclusive - Médiatrice, Exeko
  • Alessia de Salis, Médiatrice, Exeko
  • Nadia Duguay, Cofondatrice et co-directrice générale, Exeko
  • Natalie Fletcher, Directrice-fondatrice de Brila
  • Marie-Pierre Gadoua, Médiatrice, Exeko
  • Luc Gaudet, Fondateur, Directeur général et artistique, Mise au Jeu
  • Maxime Goulet-Langlois, Chargé en recherche et transfert, Exeko
  • Jani Greffe Bélanger, Médiatrice, Exeko
  • Marie-Paule Grimaldi, Médiatrice, Exeko
  • Élizabeth Hunt, Associée chez Percolab
  • Cédric Jamet, Associé chez Percolab
  • Bianca Laliberté, Médiatrice, Exeko
  • Ève Lamoureux, Co-directrice - Professeure au Département d'Histoire de l'Art, UQAM
  • Jocelyne Lamoureux, Professeure retaitée associée au départmement de sociologie, UQAM
  • Chantale Mailhot, Professeure agrégée, Département de management (HEC Montréal) Professeure associée à la Chaire de leadership Pierre-Péladeau
  • Kena Molina, Médiatrice, Exeko
  • Carl Morasse, Chercheur-cinéaste, Boîte Rouge vif
  • Joël Nadeau, Conseiller en transfert pour l'organisme Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS)
  • Naomi Nichols, Assistant Professor, Integrated Studies in Education, McGill University.
  • Jean-Nicolas Ouellet, Direction ARUCI-SMC (Santé mentale et citoyenneté). Membre du Comité citoyen, ARUCI-SMC
  • Geneviève Pagé, Professeure au Département de science politique, UQAM
  • Michel Parazelli, Professeur en travail social, UQAM
  • Serge Robert, Co-directeur - Professeur au Département de Philosophie, UQAM
  • Lourdes Rodriguez del Barrio, Direction ARUCI-SMC (université) - Professeure titulaire, École de travail social, Université de Montréal
  • Magali Uhl, Directrice du CÉLAT à l'UQAM - Professeure au département de sociologie, UQAM
  • Laure Waridel, Directrice exécutive au CIRODD, Centre interdisciplinaire de recherche en opérationnalisation du développement durable

Participez

Pour tout renseignement supplémentaire, contactez Agnès Lorgueilleux : colloque-mi@exeko.org

Où ?
Salle polyvalente SH-4800
Pavillon Sherbrooke (UQAM),
200 rue Sherbrooke Ouest,
Montréal, Qc, H2X3P2

Rendez-vous à l'accueil : vous y trouverez votre cocarde et vos coupons pour retirer les lunch du mercredi et jeudi.

Quand ?
Du mardi 18 octobre 2016 au jeudi 20 octobre 2016

Possibilité de vous inscrire sur place le jour de l'évènement.

Optimisé par Eventbrite

Brevages et repas

  • Une consommation vous est offerte lors de la conversation d'ouverture.

  • Des pauses café sont prévues mercredi matin et jeudi matin.

  • Les lunch du mercredi et jeudi sont compris dans votre entrée (possibilité d'avoir un repas végétarien et sans gluten). Des coupons seront glissés dans votre cocarde remise à l'accueil.


Ce soir-là, notre caravane philosophique a peu roulé. Nous étions pourtant en mai, les belles soirées commençaient à poindre le bout de leur nez,...

Autrice: Jani Greffe-Belanger

Cela faisait longtemps que les équipes Trickster n’avaient pas mis le nez dehors en période estival, voyageant...
Et elle roule, et elle roule... Elle n'en finit pas de rouler cette Van. L'infatigable qu'ils devraient l'appeler, l'indomptable, l'inépuisable, l'...

Photo de couverture : © Exeko

L’été arrive et avec lui, son lot de créations collectives urbaines. Cette saison, elles sont au nombre de 7. 7 ...
  • « Je ne suis que la courroie de transmission, je ne fais que retranscrire ce que les gens m'ont donné dans la rue. »

    Stéphane Dionne, artiste co-créateur pour métissage urbain

  • « Faire confiance et donner aux jeunes autochtones marginalisés le pouvoir de se faire comprendre et entendre…  »

    Nadia Duguay, directrice du projet

  • « On y apprend, entre autres que même si nous ne sommes qu'une infinitésimale partie de la planète, nous ne sommes pas insignifiants, on peut faire quelque chose, on peut comprendre quel peut y être notre rôle. »

    Participant en milieu carcéral

  • « Les discussions sur les sujets amenés durant les ateliers sont positives et intéressantes, l’animateur réussit à ouvrir des débats, à allumer les esprits sur des sujets importants. »

    Johanne Cooper, directrice générale, La Maison Tangente

  • « Les ateliers idAction m'ont permis de me voir autrement de celle que j'aurais du être. Et je vais le devenir.  »

    Sophie Poucachiche, participante

  • « Tel un arbre, à chaque fois que quelqu'un apprend et transmet quelque chose, y en a un autre en arrière qui va grandir »

    Jimmy, participant

  • « On a besoin de tout le monde; si on a juste des ingénieurs et des architectes, on va manger quoi? Des plans et des schémas?" »

    Tony, participant idAction

  • « Y'en a qui ont la soif du pouvoir, ben moi c'est la soif du savoir »

    Jo, participant idAction

  • « C'est un excellent programme qui permet aux enfants de connaître leurs traditions et d'accroître leurs interactions avec les aînés dans la communauté. »

    Erika Eagle, Assistante en développement social, Grandir Ensemble Waswanipi

  • « Notre objectif : Tisser des liens solides avec les communautés, travailler main dans la main, apporter notre pierre à l'édifice, et transmettre le plus que nous pouvons, en espérant que, dans l'avenir, notre programme n'ait plus sa raison d'être. »

    François-Xavier Michaux, directeur du programme

  • « On a appris à affronter nos peurs. »

    Cynthia, participante Trickster

  • « La formule ; des ateliers quasi « intensifs », pour arriver à un résultat concret en seulement 2 semaines. Une réussite dont les élèves se rappelleront toute leur vie! »

    Marie-Ève Gagnon, professeure d’Art, à propos de Trickster

  • « Collaborer avec l’équipe de Exeko a clairement amélioré la portée de nos projets. Par leur vision de la mixité et de la médiation culturelle, Exeko s’est démarqué dans leur façon de faire valoir l’intégration des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. »

    Nadia Bastien, directrice générale AMDI

  • « Ça fait longtemps que j’ai pas été dans un évènement qui m’ai apporté autant de bonheur. »

    Un visiteur, D'un oeil différent 2013

  • « Quelle belle exposition ! Ça nous a fait rêver un peu ! J’ai appris que y’a beaucoup de personnes qui peuvent faire des œuvres magnifiques, différentes, ça nous a fait rêver »

    Un visiteur, D'un oeil différent 2013

  • « Comment te sens tu quand tu vois ta toile accrochée à un mur? Bien en dedans, c'est le fun »

    Dan, exposant à D'un oeil différent 2013

  • « Pourquoi t'aime ça peindre? J'aime ça Parce que personne peut m'enlever ça dans la tête. »

    Diane, exposante à D'un oeil différent 2013

  • « Son but? Développer le raisonnement, la pensée critique, la logique, et augmenter la participation citoyenne de ces groupes marginalisés. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir

  • « Les gens ne pensent pas à me donner des livres alors que j'aime tellement lire! »

    Elie, participante

  • « Je m'aperçois qu'il y a beaucoup de personnes qui travaillent à faire changer les choses et les attitudes, cela me donne un peu plus confiance dans l'avenir. »

    Participant en milieu carcéral

  • « Cet espace de savoir, nourrissant l’esprit et la créativité, ainsi que l’ouverture qu’offre idAction sont tout à votre honneur. »

    Louise Chabot, Présidente CSQ

  • « J'ai appris que 80% des richesses de la planète sont détenues et gaspillées par 20% de celles-ci, [...] qu'un rire est universel et qu'il met un baume sur les souffrances de quiconque, [...] qu'il y a des gens qui souffrent et que je peux à ma manière les aider. »

    Participant en milieu carcéral

  • « La caravane d’Exeko, qui distribue des livres, des cahiers et des crayons aux itinérants de Montréal, et plus particulièrement aux itinérants autochtones, sillonne les rues de Montréal, pour faire jaillir la participation culturelle de ces exclus de la société. Avec des résultats franchement étonnants. »

    Caroline Monpetit, Journaliste, Le Devoir

  • « Vous donnez le goût aux gens d'avoir des idées... »

    Participant, idAction Mobile

  • «  Pourquoi ne restez-vous pas ici pour toujours ? »

    Nathaniel, participant, Trickster

  • « Depuis que vous êtes là, les jeunes rient, et il y en a même qu’on n'avais jamais vu sourire qui sourient maintenant. »

    Directrice d'une école partenaire

  • « Es-tu un artiste? -Oui - Pourquoi? - Parce que j'aime »

    Gilles Grégoire, artiste, en réponse à notre médiatrice

  • « On a notre style, notre marque de commerce. On fait les choses différemment des autres. »

    Guillaume Lapierre, artiste exposant à D'un oeil différent 2013

  • « J’ai dessiné en t’écoutant, comme écouté de la musique. J’ai adoré. Je suis passée par beaucoup de stades, comme ton histoire. »

    Soufia Bensaïd à Edon Descollines, duo d'artistes Tandem Créatif 2013

  • « Exeko met en place des solutions créatives à différentes problématiques, donne une voix aux sans voix et de l'espoir aux plus démunis. »

    Bulletin des YMCA

  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses

  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil ! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses

  • « L'art a l'avantage de permettre [de] parler [de déficience intellectuelle] en termes de capacité plutôt que de limitation. »

    Delphine Ragon, Directrice des programmes communautaires aux Compagnons de Montréal

  • « On voit [...]depuis quelques années plus de productions de grande qualité avec des personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont des artistes à part entière. »

    Julie Laloire, Agente de sensibilisation à l'AMDI

  • « C'était un moment inoubliable : je suis tellement reconnaissant... »

    Larry, participant

  • « Merci de parler avec moi! Aujourd'hui je me sentais complètement seule, personne ne me parlait. »

    Eva, participante

  • « Nous sommes vraiment heureux de conjuguer nos actions à celles d'Exeko; nous avons ainsi l'assurance que la jeunesse autochtone en bénéficiera de façon significative. »

    Marie-Josée Coutu, Présidente de la Fondation Marcelle et Jean Coutu

  • « J'ai toujours été imprégnée du désir de justice sociale et je croyais ne pas avoir de préjugés...mais je dois dire que mon expérience chez Exeko a transformé ma vision des personnes en marge. »

    Muriel Kearney, bénévole depuis septembre 2015

  • « Je ne suis que la courroie de transmission, je ne fais que retranscrire ce que les gens m'ont donné dans la rue. »

    Stéphane Dionne, artiste co-créateur pour métissage urbain

  • « I don't know everything, but while reading it, it always bring me one step closer »

    A participant, idAction Mobile

  • « Pourquoi t'aime ça peindre? J'aime ça Parce que personne peut m'enlever ça dans la tête. »

    Diane, exposante à D'un oeil différent 2013

  • « Comment te sens tu quand tu vois ta toile accrochée à un mur? Bien en dedans, c'est le fun »

    Dan, exposant à D'un oeil différent 2013

  • « Quelle belle exposition ! Ça nous a fait rêver un peu ! J’ai appris que y’a beaucoup de personnes qui peuvent faire des œuvres magnifiques, différentes, ça nous a fait rêver »

    Un visiteur, D'un oeil différent 2013

  • « Ça fait longtemps que j’ai pas été dans un évènement qui m’ai apporté autant de bonheur. »

    Un visiteur, D'un oeil différent 2013

  • « Collaborer avec l’équipe de Exeko a clairement amélioré la portée de nos projets. Par leur vision de la mixité et de la médiation culturelle, Exeko s’est démarqué dans leur façon de faire valoir l’intégration des personnes vivant avec une déficience intellectuelle. »

    Nadia Bastien, directrice générale AMDI

  • « La formule ; des ateliers quasi « intensifs », pour arriver à un résultat concret en seulement 2 semaines. Une réussite dont les élèves se rappelleront toute leur vie! »

    Marie-Ève Gagnon, professeure d’Art, à propos de Trickster

  • « On a appris à affronter nos peurs. »

    Cynthia, participante Trickster

  • « Notre objectif : Tisser des liens solides avec les communautés, travailler main dans la main, apporter notre pierre à l'édifice, et transmettre le plus que nous pouvons, en espérant que, dans l'avenir, notre programme n'ait plus sa raison d'être. »

    François-Xavier Michaux, directeur du programme

  • « C'est un excellent programme qui permet aux enfants de connaître leurs traditions et d'accroître leurs interactions avec les aînés dans la communauté. »

    Erika Eagle, Assistante en développement social, Grandir Ensemble Waswanipi

  • « Y'en a qui ont la soif du pouvoir, ben moi c'est la soif du savoir »

    Jo, participant idAction

  • « On a besoin de tout le monde; si on a juste des ingénieurs et des architectes, on va manger quoi? Des plans et des schémas?" »

    Tony, participant idAction

  • « Tel un arbre, à chaque fois que quelqu'un apprend et transmet quelque chose, y en a un autre en arrière qui va grandir »

    Jimmy, participant

  • « Les ateliers idAction m'ont permis de me voir autrement de celle que j'aurais du être. Et je vais le devenir.  »

    Sophie Poucachiche, participante

  • « Les discussions sur les sujets amenés durant les ateliers sont positives et intéressantes, l’animateur réussit à ouvrir des débats, à allumer les esprits sur des sujets importants. »

    Johanne Cooper, directrice générale, La Maison Tangente

  • « On y apprend, entre autres que même si nous ne sommes qu'une infinitésimale partie de la planète, nous ne sommes pas insignifiants, on peut faire quelque chose, on peut comprendre quel peut y être notre rôle. »

    Participant en milieu carcéral

  • « Faire confiance et donner aux jeunes autochtones marginalisés le pouvoir de se faire comprendre et entendre…  »

    Nadia Duguay, directrice du projet

  • « Son but? Développer le raisonnement, la pensée critique, la logique, et augmenter la participation citoyenne de ces groupes marginalisés. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir

  • « Les gens ne pensent pas à me donner des livres alors que j'aime tellement lire! »

    Elie, participante

  • « Merci de parler avec moi! Aujourd'hui je me sentais complètement seule, personne ne me parlait. »

    Eva, participante

  • « C'était un moment inoubliable : je suis tellement reconnaissant... »

    Larry, participant

  • « On voit [...]depuis quelques années plus de productions de grande qualité avec des personnes ayant une déficience intellectuelle qui sont des artistes à part entière. »

    Julie Laloire, Agente de sensibilisation à l'AMDI

  • « L'art a l'avantage de permettre [de] parler [de déficience intellectuelle] en termes de capacité plutôt que de limitation. »

    Delphine Ragon, Directrice des programmes communautaires aux Compagnons de Montréal

  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil ! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses

  • « C'est terrible pour une société d'ignorer des gens avec un talent pareil! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses

  • « Exeko met en place des solutions créatives à différentes problématiques, donne une voix aux sans voix et de l'espoir aux plus démunis. »

    Bulletin des YMCA

  • « J’ai dessiné en t’écoutant, comme écouté de la musique. J’ai adoré. Je suis passée par beaucoup de stades, comme ton histoire. »

    Soufia Bensaïd à Edon Descollines, duo d'artistes Tandem Créatif 2013

  • « On a notre style, notre marque de commerce. On fait les choses différemment des autres. »

    Guillaume Lapierre, artiste exposant à D'un oeil différent 2013

  • « Es-tu un artiste? -Oui - Pourquoi? - Parce que j'aime »

    Gilles Grégoire, artiste, en réponse à notre médiatrice

  • « Depuis que vous êtes là, les jeunes rient, et il y en a même qu’on n'avais jamais vu sourire qui sourient maintenant. »

    Directrice d'une école partenaire

  • « Pourquoi ne restez-vous pas ici pour toujours ? »

    Nathaniel, participant, Trickster

  • « Vous donnez le goût aux gens d'avoir des idées... »

    Participant, idAction Mobile

  • « La caravane d’Exeko, qui distribue des livres, des cahiers et des crayons aux itinérants de Montréal, et plus particulièrement aux itinérants autochtones, sillonne les rues de Montréal, pour faire jaillir la participation culturelle de ces exclus de la société. Avec des résultats franchement étonnants. »

    Caroline Monpetit, Journaliste, Le Devoir

  • « J'ai appris que 80% des richesses de la planète sont détenues et gaspillées par 20% de celles-ci, [...] qu'un rire est universel et qu'il met un baume sur les souffrances de quiconque, [...] qu'il y a des gens qui souffrent et que je peux à ma manière les aider. »

    Participant en milieu carcéral

  • « Cet espace de savoir, nourrissant l’esprit et la créativité, ainsi que l’ouverture qu’offre idAction sont tout à votre honneur. »

    Louise Chabot, Présidente CSQ

  • « Je m'aperçois qu'il y a beaucoup de personnes qui travaillent à faire changer les choses et les attitudes, cela me donne un peu plus confiance dans l'avenir. »

    Participant en milieu carcéral