Ma première expérience de bénévole : de la Poésie en situation d'itinérance

Par Maud Bousquet, bénévole


Ce matin j’ai rencontré la Poésie. Ce n’était pourtant pas avec elle que j’avais rendez-vous mais avec Daniel et Maxime, deux médiateurs de idAction ainsi que Michel, Robert, Yann et d’autres poètes de l’instant. Elle se déclinait ainsi en onze figures de style, des pensées réunies pour former le vers et souffler le rythme autour d’une question : l’imagination (notamment dans l’art) est-elle une fuite ou une libération ?  

Ce matin, l’oralité était le ciment de ce que j’aime appeler pour l’occasion, de la Poésie polysémique. La ponctuation en fut réinventée. Quelques virgules de rire entre une multitude de réflexions éclairées, tantôt historiques tantôt anecdotiques. Des briques de mots remplies de sens. Un Tétris lyrique sur l’Imagination suivie d’une strophe sur la Fuite, la Libération, l’Art, le Rêve.

Et ce bon vieux Dali de s’étonner de l’analyse critique faite à son sujet lorsque Maxime présenta une de ses toiles. « Auriez-vous quelques problèmes de santé émotionnelle Salvador ? » Je ne fais que passer le message mais ce sont en tout cas les charges retenues contre vous ce matin malgré des jurés admiratifs (ou en tout cas conciliants avec la folie artistique). Et quelqu’un d’ajouter pour votre défense que « l’art étant de la communication, il peut être réinterprété mille fois ».

Ce matin, la discussion ne rimait pas, même si pleine de musicalité. C’était un échange  plus proche de la prose poétique. Exit l’alexandrin formel. On lui a préféré le lâcher prise, tout en étant agréablement dirigés par les deux chefs d’orchestre. « L’Art est synonyme de libération » a conclu quelqu’un, il permet «  de réaliser des rêves, ou en tout cas des les faire exister en peinture ». Je n’aurais pas dit mieux. Pour la poésie en situation d’itinérance, l’imagination c’est aussi « un point de départ vers le passé »…

Je vous passe les détails mais, ce matin, j’ai aussi côtoyé la Philosophie.
 

(c) Maud Bousquet


Maud Bousquet, étudiante en création littéraire à l'UQAM, est bénévole à Exeko depuis une semaine. Mercredi, elle participait à l'atelier hebdomadaire idAction à l'Accueil Bonneau.

Accompagner les médiateurs sur le terrain, photographie, création graphique... Faites comme Maud, rejoignez notre super gang de bénévoles!

Photo en-tête : idAction Mobile vu par Mikaël Theimer (c) Exeko