idAction à l'Accueil Bonneau : regard d'un bénévole enthousiaste

Par Clément Willer

Clément Willer est bénévole à Exeko. Le mercredi 27 mai 2015, il a participé à l'atelier idAction hebdomadaire de l'Accueil Bonneau, qui portait cette semaine sur le thème de l'invention. Il était accompagné des médiateurs Daniel Blémur et Maxime Goulet-Langlois.


L'ouverture d'un espace de débat d'idées est une chose essentielle, et pourtant peu fréquente. En participant à l'atelier idAction à l'Accueil Bonneau ce matin, j'ai compris que dans la pratique cela n'était pas si facile et demandait un certain art. Il ne suffit pas d'apporter simplement un thème ou une question : il faut trouver un ancrage commun, à partir duquel on pourra creuser certaines pistes, ouvrir le débat.

C'est ce que Daniel et Maxime ont fait en projetant quelques extraits de films, dont celui sur un inventeur d'instruments de musique hétéroclites, ce qui a permis aux participants de réfléchir sur un même exemple. Alors que l'atelier avait commencé avec seulement deux ou trois participants, peu à peu une dynamique commune donnait son orientation à la discussion et les participants qui la rejoignaient pouvaient suivre le même fil directeur naissant.

C'est ce que j'ai trouvé de très intéressant dans cette expérience : au bout d'un certain temps, on pouvait assister à de véritables échanges, différents points de vue tendant vers les mêmes interrogations. Bien sûr, comme probablement dans toute discussion, ces moments de partage n'étaient pas constants. Mais ils n'en étaient pas moins réjouissants, accompagnés parfois de ces remarques pertinentes qui parlent à tous :

« La plus belle œuvre dans la société, c'est nous mêmes. »

« Inventer, c'est casser l'ennui. »

« Chaque humain est un peu créateur. »

« L'invention, c'est la vie. »


(c) Mikaël Theimer