Blog

Green Shield Canada soutient Exeko

Nous tenons à remercier Green Shield Canada pour son soutien à notre laboratoire d'innovation sociale et tout spécialement à notre projet d'accessibilité à la vue présentement en développement. 


La mission de Green Shield Canada repose sur une solide tradition de responsabilité sociale et de bienfaisance. Sa volonté de faciliter l’accès aux soins de santé pour tous les citoyens et leur investissement pour le bien de notre société et de sa population en font un partenaire de choix. Merci à eux!

 

Architectes du rêve

Permettre de rêver, c’est permettre d’exister : nos rêves, nos idéaux, nos espoirs font partie de notre identité, surtout quand il s’agit de rêver un chez-soi, un lieu, un territoire où l’on se sent accueilli, reconnu, protégé. C’est plus qu’un toit, surtout qu’en celui-ci est une entrée de métro, un refuge, un logement subventionné ou une résidence pour soins médicaux. C’est plus qu’une maison, et ce n’est pas toujours une maison non plus, surtout quand on ouvre la porte aux possibles et qu’on reconnaît la diversité des existences, des manières de vivre. Si vous racontez votre chez-soi de rêve, vous en direz long sur vos valeurs et vos besoins, des questions personnelles bien sûr mais qui rejoignent inévitablement des enjeux de société, communs. Oser interroger les citoyens – sans oublier des personnes en situation d’itinérance, de précarité ou déplacées pour des raisons médicales qu’on entend moins – sur la question du chez-soi, c’est aussi leur donner une place dans ces réflexions qui construisent le monde.
 

« Ma maison du rêve » (photo : Dorothée De Collasson)
 

En se joignant à Exeko, les architectes professionnelles Colleen Lashuk et Suzanne Doucet ont souhaité renouveler la réflexion sur la notion de chez-soi de manière inclusive, avec les populations en situation d’exclusion que nous rejoignons, toujours en mode de rencontres improbables. Elles ont travaillé étroitement avec les médiateurs pour arrimer leur projet à travers des ateliers idAction à la Maison du Père et à l’Accueil Bonneau : est-ce que la question allait choquer dans ces lieux? Et au Module du Nord Québécois, résidence dans un YMCA pour Inuit qui viennent recevoir des soins à Montréal sans vraiment avoir choisi d’être là, eux qui proviennent d’une culture traditionnellement nomade? Avec des immigrants réfugiés, des femmes Chez Doris, des autochtones croisés au PAQ ou directement sur la rue à bord de idAction Mobile? La majorité des participants de leur projet n’ont pas choisi l’endroit où ils vivent et se sentent éloignés de l’idée de chez-soi, est-ce que ces questions n’allaient pas exacerber les difficultés de leur présent? Au contraire, les architectes ont été accueillies tout d’abord avec intérêt et curiosité pour leur profession, ainsi qu’avec enthousiasme : certains s’offraient ce rêve pour la première fois, d’autres l’avaient depuis toujours dans le revers de la manche et une certaine fébrilité accompagnait le partage.
 

     

Colleen Lashuk et Suzanne Doucet (photo : Dorothée De Collasson)
 

Environ quarante personnes se sont exprimées en dessins, maquettes ou mots, parfois de manières farfelues, parfois de manières poétiques, mais toujours en résonnance avec leur réalité, et toujours avec ingéniosité. Les déclinaisons sont nombreuses, mais reviennent quelques fois le contact avec la nature, l’importance de l’environnement et d’éco-énergie, d’une certaine indépendance et d’une connexion profonde avec ses valeurs et ses passions. Le projet des architectes a permis de prendre la mesure de toutes les idées qui habitaient les participants, et en les mettant ensemble, en les réunissant dans l’exposition (processus qui s’est voulu inclusif en invitant aussi les participants à réfléchir le pourquoi et l’orientation de l’exposition, et non pas d’imposer un discours sur leurs créations), le projet donne à voir un éventail de possibilités architecturales, et surtout, un éventail de rêves qui nous engagent à notre tour dans la réflexion...

 

Espace de rêve – Dream Home

Exposition : du 3 au 17 novembre 2015
Vernissage : mardi 3 novembre, 17h à 20h

@YMCA Centre-ville
1440 Rue Stanley, Montréal, QC H3A 1P7

 

Événement Facebook : cliquez sur l'image ▼

 

Métissages urbains

10

C’est le nombre de « résidences artistiques » qu’Exeko a mis en place au cours de la dernière année. De septembre 2014 à septembre 2015, ce sont 10 projets de co-création qui ont été développés un peu partout dans Montréal (Jardin botanique, Square Cabot, Quartier des spectacles…). 10 artistes aux profils variés pour, au total, 100 fois plus de participants. 1 000 personnes donc, qui ont, de près ou de pas trop loin, conduit des voitures téléguidées, dessiné sur les murs du Quartier des spectacles, tenu entre leurs mains des os de baleines, listé les « j’aime » de leur vie, tissé de fil rouge leur silhouettes… et j’en passe. 

En savoir plus : les 10 résidences artistiques en textes et en images

 

10 + 5

À Exeko, on aime ça les affaires qui roulent (surtout à bord d’une caravane philosophique); impossible de s’arrêter en si bon chemin. Des rapports aux demandes de subvention, en passant par le design de projet, l’appel à talents, la sélection de projets, reste que le meilleur moment est le suivant : "Hey salut, ça va bien? Tu te souviens, tu avais déposé un projet pour une future résidence, beh le jury a bien trippé sur ta proposition pis si ça te dit tu es le/la bienvenu(e) à bord". C’est ainsi que Suzanne, Colleen, Lili, Guillaume, Alexandra et Patsy seront les prochains magiciens/facilitateurs de l’art pour tous et par tous dans Ville-Marie pour les 6 prochains mois, à bord de notre caravane idAction mobile.

Vous l’aurez compris, ces nouveaux projets sont l’objet de cet article, et c’est avec grand enthousiasme que je vous les annonce. Mesdames, Messieurs, un tonnerre d’applaudissement pour... (roulement de tambour)

  • Colleen et Suzanne avec Espace de rêve : 2 architectes + 1 question "Si je pouvais habiter n’importe où ce serait…" = une expo avec une série de maquettes et de dessins à découvrir à partir du 3 novembre au YMCA du centre-ville. L'événement Facebook, c'est par ici.
  • Lili Sohn avec Portraits de rue : une tournée rencontre, en utilisant la BD comme médium. Une transmission de connaissance, un échange de savoirs pour un portait de quartier commun mêlant dessin et humour.
  • Guillaume Vermette avec Le chemin le plus court, comme le disait Chaplin en parlant du rire. L‘artiste, clown dans la vie, va inviter les citoyens à partager un fou rire. Le tout filmé, sera diffusé style vidéo virale sur les internets.
  • Alexandra Pastena avec Little Roses. La fabrication en pliage et la distribution de roses rouges qui chacune contient un message personnalisé. Tels des paysagistes urbains ambulants, les artistes aménageront petit à petit un champ témoignant de la puissance du symbole de la rose –féminité, beauté, force, amour.
  • Patsy Van Roost avec Hommage sur trottoir. Un projet poétique qui permet aux citoyens partageant le même quartier de se rendre hommage mutuellement et individuellement. À l’aide de pochoirs, d’une bombe à la craie et de quelques mots doux, la tendresse sera ainsi cultivée sur les trottoirs de l’arrondissement dans lequel on regarde davantage ses pieds que ses voisins. 

 

       

Suzanne et Colleen, deux architectes engagées

 

       

Le rire : l'arme de Lili et Guillaume

Photo de Guillaume Vermette par (c) Sylvain Mayer - La Presse

 

       

Alexandra et Patsy ("La fée du Mile-End") dans leur terrain de jeu, les rues de Montréal

 

10 + 5 + un nouveau nom

Oui. Un nouveau nom pour les « résidences artistiques » : Métissages Urbains. Wikipédia nous expliquerait ça par l’origine latine de métis, Mixitus, pour mêlé, mélangé... Ensemble et à la ville. Nous, on expliquerait ça en parlant d’initiatives artistiques et citoyennes, sorte d’imbrication entre la médiation intellectuelle et culturelle. Un mouvement de convection favorisant la cohabitation, permise ici grâce à des rencontres improbables. Un « faire ensemble » géant et réel. Tellement réel que le prochain artiste, c’est peut-être vous.


 

Le projet Métissages Urbains et notre caravane idAction Mobile sont soutenus par l'Arrondissement de Ville-Marie.

Étudiant(e)s créatif(ve)s recherché(e)s x Bourses arts, philo et communautés

En partenariat avec la CSQ, l'Esplanade, le pôle IDEOS du HEC Montréal et Rise Kombucha, nous lançons nos toutes premières bourses de lutte à l’exclusion sociale, culturelle et intellectuelle pour des étudiants issus de toutes formations confondues.

Véritable opportunité de métissage entre disciplines, ces bourses s'adressent à des étudiant(e)s proposant un projet aillant les arts et la philosophie, et destiné à la communauté. Diffusez l'information autour de vous !

 

Affiche téléchargeable ici

 

 

Les projets proposés peuvent se déployer dans la rue, les parcs, les squares et tout autre lieux commun invitant à la mixité sociale et à l'interaction ou dans les organismes travaillant directement avec les personnes en situation d’exclusion ou à risque de le devenir (centres de jour pour personnes en situation d’itinérance, centre d’accueil, Auberge du coeur).

Besoin d'inspiration? Découvrez les projets d'Exeko sur le terrain.

 

Projet Culture Partagée au Musée des Beaux arts (c)Mikael theimer pour Exeko

 

Provoquer des rencontres improbables et interactives entre les citoyen(ne)s dans des lieux hors les murs, ouvrir un espace de dialogue, de partage et de co-création interdisciplinaire et inter-universitaire sont les réflexions et expérimentations que chaque duo d'étudiant(e)s devra mettre en place avec la communauté ou les organismes travaillant auprès des personnes à risque de ou en situation d'exclusion. 

 
Chaque duo sélectionné se verra remettre

+ 2 500$ pour réaliser un projet novateur
+ Une formation à la médiation intellectuelle et à sa posture éthique sur le terrain par Exeko
+ Un accompagnement en gestion de projet par le pôle IDEOS de HEC
+ Un accès aux bureaux et salles de conférence de l’Esplanade 


 
Modalités pratiques


Appel à candidature disponible ici


Dépôt des dossier jusqu'au 21 novembre 2015.
Soirée de réseautage / Speed-dating entre étudiant(e)s - Octobre 2015
Sélection et dévoilement des boursiers - Décembre 2015
 

 

Pour plus d'info, visitez exeko.org/bourses