Trickster@Lac-Simon: Des pas de souris, comme des géants...

Par Jani Greffe Bélanger, Coordonnatrice terrain Trickster

(c) Exeko

Déjà une semaine que l’équipe Trickster est au Lac-Simon. Déjà une semaine de retrouvailles, d’émotions, de fierté de voir son nom dans le recueil Terres de Trickster et de nouveaux visages qui à chaque jour nous font découvrir leurs talents.

Dès leur arrivée, Bruno, Alessia et Jani sont accueillis par un groupe tout en féminité et en humour. C’est en majorité des filles, certaines de l’an passé, qui se joignent de nouveau à l’aventure. Rapidement, chacune trouve sa place et son clown pour naturellement nous offrir des moments de grands fous rire et de partage d’une belle, simple, mais charmante folie. Dans le gymnase de l’école secondaire Amik-Wiche, c’est dans la simplicité enfantine d’une création basée sur l’utilisation d’un drap blanc que la magie commence et que les esprits se rencontrent. Avec un rien, on peut faire un tout.

 

(c) Exeko

De temps à autres, un visage connu de l’an passé passe la porte pour venir jaser ou montrer l’évolution de leur talent de jongleur depuis un an. Ils ont grandis, ils se rappellent et bien que, pour certains, ils soient rendus ailleurs et ont la tête dans d’autres projets, la curiosité est encore présente. Ils gravitent autour les yeux pleins de souvenirs, intéressés de voir comment évoluent les jeunes de cette année.

 

(c) Exeko

Encore une fois, le personnel de l’école Amik-Wiche, du Centre de santé, du Conseil de bande et les membres de la communauté du Lac-Simon sont accueillants et acceptent de laisser place à cette folie que déploie le Trickster. Tout cela serait impossible sans leur grande ouverture et confiance. 

 

(c) Exeko

C’est à pas de souris que le projet avance. Des pas de souris, où chacun apprend à connaître l’autre, à faire confiance, à être déçu et à retrouver sa motivation. La création jumelée à la rencontre, c’est fragile, fébrile, mais grand… Et la grandeur ça donne parfois le vertige, autant aux jeunes qu’aux médiateurs. On avance, à pas de souris, mais vers l’avant et ce sera tous ensemble, à s’attendre à chaque tournant, parce que ce qui importe c’est la rencontre et la création. Le résultat sera beau qu’il soit visible ou simplement perceptible, il sera grand à donner un petit vertige… 

 

(c) Exeko

Découvrez le programme Trickster!

Le projet Trckster@Lac-Simon et programme Trickster sont soutenus par notre partenaire inclusif Telus Rimouski.