Tandem Créatif et la trace qui reste

En 2014-2015, Tandem Créatif, notre projet de médiation culturelle pour la reconnaissance des artistes stigmatisés comme ayant une déficience intellectuelle, célébrait sa 4ème édition. Cet espace d’échanges créatifs, provocateur de rencontres improbables, a rassemblé pendant 9 mois 4 duos d'artistes professionnels et émergents. L'exposition finale s'est déroulée du 30 mai au 7 juin au centre d'artistes autogéré article.

Marven Clerveau, en duo avec Danielle Domon, est un passionné de mode, le croquis affûté et l'inspiration sans limite. Pendant 8 jours, Il présentait "La Robe" qui trônait au milieu du centre d'artiste autogéré, maculée de visages représentants la diversité et les inspirantes différences de l'homme.

Lucila Guerrero est une artiste, auteure et photographe avertie et engagée pour la diversité et la neurodiversité comme elle aime le dire. Elle a collaboré avec Daniel Jodoin pour cette édition de Tandem Créatif dont elle dit qu'elle « admire sa simplicité dans la création, fidèle à sa perception, à son intérieur ».

Tous deux nous livre, en quelques mots, leurs impressions sur les 9 mois de co-création aux côtés de leurs acolytes...


 

— Marven Clerveau

« Tandem créatif m'a donné un rêve que je voulais réaliser depuis longtemps. C'etait une expérience inoubliable et je suis fier d'avoir accompli une oeuvre collective avec Danielle Domon et de l'exposer à la galerie. Je souhaite continuer Tandem Créatif. Ma mère, ma famille et mes entourages sont fiers de moi! »
 

     

La Robe et Marven Clerveau, co-créée en duo avec Danielle Domon (c) Exeko
 

Marven Clerveau était également l'invité de l'émission « Catherine et Laurent » sur CIBL, le 2 juin 2015. L'artiste émergent, accompagné de la médiatrice-coordinatrice de Tandem Créatif Claude Chapleau-Champagne, nous raconte plus en détails son expérience de création et ses aspirations futures, notamnment devenir créateur de mode.
 

 

 

— Lucila Guerrero, « Tandem Créatif et la trace qui reste »

« Donnez des crayons à Daniel. Ou des pinceaux et la peinture (les conventionnels ou les numériques). Il va créer. Simplement, fidèle à sa perception, à son intérieur. C'est la qualité de lui que j'ai admirée le plus dans cette merveilleuse expérience d'échange artistique.

Autistes les deux, nous avons nos particularités individuelles mais probablement un esprit semblable, j'ai trouvé très facile de travailler avec lui depuis le premier jour.

Pas besoin de trop de mots quand on crée. On crée le lien humain et l’œuvre en même temps. Des mouvements, une danse, une photo, la musique, même séquence, l'ordinateur, Daniel à son tour, Lucila ensuite. Le rituel a nourri le lien.
 

Lucila Guerrero & Daniel Jodoin, un duo complice et créatif (c) Lucila Guerrero
 

Dans notre dernière rencontre nous avons parlé de notre expérience en mots :

Par rapport à l'expérience de création :
Daniel : Génial, Défi
Lucila : Apprendre

Daniel pour décrire Lucila : F (la lettre)
Lucila pour décrire Daniel : Découverte

Daniel pour décrire le travail : Familiarité
Lucila pour décrire le travail : Inspiration

Daniel pour Lucila : N (la lettre), Dessin
Lucila pour Daniel : Authentique

 

Ma gratitude toujours pour Exeko, l'organisme initiateur du projet Tandem Créatif, qui m'a permis de participer. Un projet qui devrait encore continuer. Il s'agit du jumelage d'un artiste professionnel et un artiste émergent, ce dernier ayant été déclaré avec une variation intellectuelle. Nous avons été quatre équipes avec le soutien de médiateurs enthousiastes et respectueux de notre démarche.

L'exposition continue jusqu’au 7 juin à articule. Je remercie aussi l'accueil des merveilleux artistes dans leur local. Le détails dans l'organisation du vernissage et les gens qui sont venus nous encourager. Surtout merci Daniel Jodoin!

La trace reste dans le cœur. »

(Témoignage publié à l'origine sur le blogue de Lucila Guerrero)

 

 

En savoir plus sur Tandem Créatif 4 :

- l'entrevue radio sur CKUT dans l'émission « Art Scene & Heard » : avec le duo d'artistes Danielle Matte - Bismark Villacrés et la médiatrice Claude Chapleau-Champagne

les photos de l'exposition finale sur Flickr


Les masques de Danielle Matte & Bismark Villacrés (c) Exeko


La sculpture de Guillaume Lapierre & Simon Talbott (c) Exeko