Blog

L'actualité d'Exeko, de ses programmes et projets, de ses nouvelles collaborations et coups de coeurs, vue par quelques membres de son équipe. 

- 3 articles par semaine -

Des lunettes rouges pour un regard neuf !

"I like the show because i could show off my skills"  - Zachary, jeune participant Trickster @Listiguj, 2013

 

Aujourd'hui, toute l'équipe d'Exeko se mobilie et porte ses lunettes rouges, en soutien à la Semaine des 11-17 ans qui a lieu du 22 au 26 septembre 2014. Organisé par la Fondation Québec Jeunes, cet événement vise à sensibiliser chaque citoyen à la cause des jeunes faisant face à une difficulté et lancer ce message « Voyez les ados autrement ».

 

 

Tout comme Exeko, la Fondation s'attache à aller au-delà d'enjeux sociaux que peuvent rencontrer les jeunes liés à l’intimidation, la persévérance scolaire, la pauvreté, la santé, ou encore, le bien-être. Cette année encore, près de 20 000 participants ont recours aux services des organismes partenaires de la Fondation Québec Jeunes, dont Exeko à travers son programme Trickster.

 

Sans nier ni les réalités, ni les défis du quotidien, et particulièrement en milieu autochtone, nous restons persuadés que c'est en portant un regard juste et valorisant, tourné vers le potentiel riche et vivifiant incarné par cette jeunesse, que l'horizon d'une société plus inclusive pourra se dessiner. Plus qu'un symbole, ces lunettes invitent chacun d'entre nous à une prise de conscience : se détacher de nos préjugés, porter un nouveau regard sur cette jeunesse, viser un horizon prometteur, les accompagner à travers leurs doutes et laisser place à leur créativité, leurs aspirations et leurs projets.

 

Engagement, persévérance et confiance en soi !, Trickster @Lac Simon, 2014

Alors faites comme nous, portez votre paire de lunettes, offrez-en une à vos collègues, vos amis, vos voisins et partagez votre engagement via les réseaux sociaux facebook et twitter de la Fondation !

fondationquebecjeunes.com

exeko.org/trickster

"Vous m'avez appris à être moi-même, je vous en remercie",Davia, jeune participante Trickster @ Lac Simon, 2014

 

Pour en savoir plus sur les propositions d'Exeko autour de la consultation sur l'avenir jeunesse...

En 2013, Exeko a pris part à la consultation sur l’avenir de la jeunesse portée principalement par le Secrétariat à la Jeunesse du Québec.

Nous avons au cours de l’été suivi et pris part à plusieurs des étapes de la consultation, que ce soit au travers le site interactif, dans notre région avec le Forum Jeunesse de l’île de Montréal, au comité jeunesse du Réseau pour la stratégie urbaine pour la communauté autochtone de Montréal, ou encore avec les jeunes Autochtones au 3e Forum Jeunesse des Premières Nations.

Nous avons également profité de l’occasion pour inscrire la réflexion autour d’une nouvelle politique jeunesse à l’agenda d’ateliers de médiation et de participation citoyenne avec les participants de nos projets et programmes, particulièrement idAction et idAction Mobile. Ainsi, nous avons invités des jeunes parmi les plus marginalisés du Québec à exprimer leurs propositions. Jeunes décrocheurs, jeunes incarcérés, jeunes de rue, jeunes Autochtones nous ont ainsi livré leurs préoccupations autant que leurs rêves, projetant leur identité propre, trop souvent brimée par leur marginalité et l’exclusion, dans une vision d’avenir pleine de créativité, d’audace et de sens pour la jeunesse du Québec. 

Retrouvez l'ensemble de nos propositions et de nos recommandations qui positionnent l’inclusion par l’innovation en culture et en éducation au cœur d’un projet de transformation sociale pour la jeunesse.

EXEKO @ JOURNÉES DE LA CULTURE

Pour cette 18ème édition des Journées de la culture, Exeko sort de ses bureaux ce vendredi 26 et décide d'apporter l'essence de son action là où l'intéraction et la participation citoyennes réservent le plus de rencontres et d'inattendu : la RUE!

Jani, William, Frédéric et Alessia, médiateurs et artistes-intervenants, accompagnés de Dorothée, Claire et Sylvain, prendront la route avec idAction Mobile, notre caravane philosophique et culturelle. 

Portes ouvertes Journées de la Culture 2013 © Exeko

Au menu de cette journée ô combien précieuse de part les fabuleuses conditions météo ET l'effervescence culturelle à laquelle nous vous invitons à participer : 

  • Fred poursuivra Voies du Hasard, sa résidence artistique à bord : pendant la journée, une 3ème oeuvre sera créée. Est-ce atypique? OUI, c'est atypique. Prenez une petite voiture téléguidée, attachez-y un feutre et la toile se dessine au même rythme de votre maîtrise progressive de la petite manette. Essayez-vous ensuite à la peinture en essayant de trouver un concept à la toile. Tout un ART! Il y a autant de possibilités que de personnes participant à cette co-création!

Voies du Hasard © Dorothée de Collasson

  • Les médiateurs nous proposeront énigmes, cadavres excquis, lectures performatives et participatives. Préparez vos méninges, aiguisez vos lunettes, apportez vos propres livres, ce sera un festin où les mots fuseront. Oui, FUSERONT.
  • Vous avez raté le lancement de Terres de Trickster, notre recueil de contes traditionnels autochtones? N'ayez crainte, nous aurons quelques copies à vous présenter - et à vous performer! 

Terres de Trickster © Exeko

  • La caravane sera l'ambassadrice de tout Exeko pendant la journée. Venez découvrir tous nos programmes et projets, jaser d'art, de culture, de philosophie, d'inclusion - de tout ce que voulez en fait, car ça nous intéresse. 

MAIS OÙ ÇA SE PASSE?? 

Retrouvons-nous donc le VENDREDI 26 SEPTEMBRE 

De 10h à 13h au métro Place-des-Arts (sortie Place-des-Arts Ouest / de Bleury)

De 13h à 16h à la Place Émilie Gamelin ( sur St- Hubert, entre de Maisonneuve Est et Ste-Catherine Est) 

Perdu? Confused? Suivez-nous toute la journée sur Facebook et Twitter

À DEMAIN!

 

"S'il existait un magasin de poésie, je travaillerais dedans", Édon Descollines, Artiste émergent

Aujourd’hui sont réunis autour du maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre, et de Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville, responsable de la culture, du patrimoine, du design, d’Espace pour la vie et du statut de la femme, de nombreux acteurs culturels pour présenter des expériences inspirantes réalisées sur le territoire montréalais et apporter leur soutien à la Déclaration Montréal engagée pour la culture.

Une partenariat avec le FTA pour des sorties inclusives depuis deux ans. Des participants idAction Mobile avant la représentation, 2013, © Exeko

 

En affirmant que les citoyens sont les principaux acteurs du visage de la scène culturelle locale et sont garants de la vie culturelle d’une métropole dynamique et forte, Montréal est reconnue pour son engagement. Depuis 2014, elle a notamment participé activement à la définition de l’Agenda 21 de la culture de Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU), dans lequel de nouveaux principes ont été avancés. Ceux-ci mettent l’accent sur les enjeux culturels dans un contexte de développement durable des villes et visent à réinventer le développement local par la culture.

 

Trickster @Montréal © Exeko

Et puisque "Donner accès à la culture et au savoir, c'est reconnaître des êtres pensants qui valent la peine, qui sont des citoyens à part entière", Exeko s'inspire des propos de Julien, participant à un atelier littéraire idAction @Plein Milieu, en signant cette déclaration et en reconnaissant l’engagement de Montréal pour une ville qui favorise l’inclusion de tous.

Au cours de cette journée d’échanges et de rencontres, Nadia Duguay, cofondatrice et co-directrice d’Exeko, introduira en quoi nos pratiques innovantes, au croisement de la médiation culturelle et de la médiation intellectuelle, agissent comme moteur de transformation sociale. En complémentarité des ressources existantes et en développant des approches personnalisées par secteur, nos programmes initient des ponts d’accessibilité et des zones de rencontres au savoir et à la culture, par une approche créative (pensée et acte créatif).

 

"La différence entre l'impressionnisme et l'art abstrait est analogue à la différence entre un bruit et un son. Faites entendre à quelqu'un un bruit, puis un son, et cette personne pourra vous dire "ceci était un bruit, ceci était un son". Placez quelqu'un devant une œuvre impressionniste, et elle vous dira "ceci est une œuvre impressionniste"; placez-la devant une œuvre d'art abstrait, et elle pourra vous dire "ceci est de l'art abstrait". Ce n'est pas une affaire de jugement. Ce n'est pas une affaire de bien ou de mal. C'est une affaire de "ah! Ça j'aime ça" ou de "ah! Ça je n'aime pas". Mais ce n'est pas une affaire de jugement moral." (Participation, idAction @Accueil Bonneau)

Gilles Grégoire, Artiste émergent @Tandem Créatif © Exeko

Et pour en savoir plus :

Découvrez exeko.orgParcourez le blogue et le flickr.

Signez la Déclaration, Montréal engagée pour la culture.

"Je règne sur le chaos"

Après trois séances de création en plein air, c'est avec beaucoup de fierté et de satisfaction que s'achève la première oeuvre de Voies du hasard, première résidence artistique à bord d'une nouvelle série de 5!

Tout débute de façon très ludique, avec de petites voitures téléguidées sur lesquelles sont fixés minutieusement de gros feutres. Jani, Fred, Vinciane et Dorothée s'installent au square Emilie Gamelin, avec de larges supports de bois, (gracieusement donnés par Support Surface) et font rouler les micro bolides. La réaction des passants ne se fait pas attendre : en quoi cela consiste t il? quel est le but du jeu? Nous invitons petits et grands à s'emparer des commandes, à laisser leur trace sur le panneau. Certains ne se font pas prier, les yeux brillants d'une magie enfantine, d'autres plus sceptiques, regardent de loin avant de se laisser amadouer, irrésistiblement attirés par les éclats de rire qui émanent de l'oeuvre sur laquelle se produisent courses et collisions!

Collisions de voiturettes (c) Exeko

L'équipe prend le chemin du quartier latin, avant de terminer sa première séance de création au Centre d'Amitié Autochtone, où auront lieu les deux séances suivantes. La grande salle est pleine : enfants, jeunes parents, ainés, personnes en situation d'itinérance, intervenants, là encore la contagion fait son effet, et les cultures se mélangent. Gilbert sera ce soir là l'un des derniers participants, non content d'avoir trouvé un moyen d'imposer des traits qui se démarquent de la cartographie qui commence à se dessiner.

Tracés au Centre d'Amitié Autochtone de Montréal (c) Exeko

Le lendemain, nous installons notre atelier ponctuel devant le Centre. Ce jour là, Fred et ses coéquipiers animent une discusion autour des tracés, avec les passants : qu'y s'y dessine t il? Que lire dans ces lignes chaotiques, dans ces lignes de rencontre? Les avis divergent, et les participants sont invités à venir tracer au ruban adhésif leurs formes sur le panneau. On vote. C'est finalement un aigle qui jaillira du panneau, animal symbolique dans les traditions autochtones. On délimite les zones, on détermine les couleurs et, tandis que Fred jongle avec les teintes et décline des camaieux de bleus et de verts, débute le processus de colorisation.

Là encore, la foule est très métissée. Certains s'arrête quelques minutes, d'autres suivent le processus depuis la veille, recrutent des passants, leur expliquent le projet à leur façon. On jase, on fait connaissance, on se joue des tours, tout en apposant les couleurs sur la tête du volatile, bercés par le rythme des tambours que frappent les drumers dans le centre. Quelques touristes passent, sont invités à venir écouter, repartent ravis de leur découverte.

La tête d'aigle (c) Exeko

Jeudi, le soleil innonde le trottoir sur lequel nous reprenons le processus. Pas de temps à perdre, l'oeuvre s'achèvera dans quelques heures. On retrouve certains artistes de la veille, d'autres nouveaux, s'active des heures durant sur notre volatile, dont le plumage rougeoie chaque minute un peu plus. On cherche un titre, on refléchit sur ce qu'il adviendra de la toile, mais aussi de l'arrière plan. Faut il masquer les tracés? Laisser transparaitre le processus? Enfermer l'oiseau? Etudiants, travailleurs, musiciens, tout le monde a son mot à dire.

Colorisation (c) Exeko

Des titres sont proposés : Je règne sur le Chaos, Un Aigle dans la Ville, le Barbouilleur ordonné... visiblement l'oeuvre inspire! Après réflexion, Danny, l'un des participant, trouve que l'aigle s'est effacé au profit d'un perroquet! Les discussions continuent sur nos réseaux sociaux!

Autour de ce symbole puissant et de quelques pinceaux, plus de 75 participants auront contribué en 3 jours à la réalisation de l'oeuvre. Ainsi, nous remercions tout particulièrement Lava, Marc, Rick, Quintero Himaro, Jerry, Violet, Simiuni, Alexis, Nezha, Laura, Nien Tzu Weng, Weronika, Raymond, Marina, Marie Andrée, Jean, Chainae, Eugénie, Claudia, Gabrielle, Laure, Apolline, Marina, Dany, Anne Marie, Simon E. Simon J., Jennifer, Gilles, Mudd, Nurya, Melinda, Mara, Frederic C., Gilbert, Minh, Louis, Claude, Diane, Simon A., Elizabeth, Marie Christine, Hershel, Sylvie, Mina, Mary, Tamara, Mario, Gilard, Sonia, Jamie, Sarah, Vanessa, Antonia, Catherine, Hugo, Hesam, Clément G., Clément D, Maude, Matt, Elise, Tamara, Alya, Abderrahmane, Pierre, Ejike, Ben, Marion, ainsi que nos bénévoles James et Lilith, Jani, Dorothée et Vinciane, membres de l'équipe, Frederic Peloquin, artiste médiateur, ainsi que toutes les petites mains anonymes qui ont contribué lors de ces trois belles journées! 

 

L'oeuvre (presque!) achevée (c) Exeko

Il nous tarde de vous retrouver aux prochaines dates de création : 

Deuxième oeuvre

Mardi 23 septembre, de 12h à 16h, à bord de idAction Mobile
Jeudi 25 septembre, de 10h30 à 14h, devant le Toit Rouge
Lundi 29 septembre de 10h30 à 14h, devant le Toit Rouge
 

Troisième oeuvre

26 septembre, de 11h à 19h - journées de la culture : l'oeuvre sera réalisée intégralement pendant cette journée : détails à venir!
 

Quatrième oeuvre

Mercredi 1er octobre, de 12h à 16h, à bord de idAction Mobile
Jeudi 2 octobre - horaires à confirmer, devant Open Door
Mardi 7 octobre - horaires à confirmer, devant Open Door